Accueil Société

La capacité de la Belgique s’élève désormais à 10.000 tests par jour

Concernant les masques chirurgicaux, plus de 20 millions ont été distribués sur le terrain.

Temps de lecture: 2 min

Quelque 10.000 tests par jour de dépistage du coronavirus ont été effectués la semaine dernière en Belgique, avec une pointe à 11.934 tests validés jeudi, indique ce samedi le cabinet du ministre Philippe De Backer en charge de la gestion du matériel destiné à lutter contre le coronavirus.

Entre-temps, plus de 110.000 kits de testing complets ont été envoyés vers les collectivités (institutions de soins, prisons, maisons de repos…). Pas moins de 90.000 tests ont déjà été prélevés et enregistrés. Près de 9 tests sur dix étaient négatifs. « Il ressort de ces tests qu’il y a une tendance clairement descendante du nombre de cas positifs dans les centres testés ces derniers jours. »

Les semaines à venir, la capacité de testing sera encore augmentée. Elle doit dépasser les 20.000 dès la semaine prochaine et sera ensuite portée à plus de 25.000 tests par jour. Concernant les masques chirurgicaux, plus de 20 millions ont été distribués sur le terrain.

Aucune pénurie de médicaments ne menace par ailleurs les hôpitaux, affirme le ministre. « De par le fait que les stocks sont suffisants pour les quatre semaines à venir pour la plupart des médicaments, l’AFMPS (Agence fédérale des médicaments et des produits de santé) se concentrera sur la garantie de la disponibilité jusque fin juin et ensuite fin 2020 », ajoute le cabinet.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par André Philippe, samedi 25 avril 2020, 22:53

    Plus de 10% de tests positifs! Si ce chiffre et nos courbes descendent malgré un niveau si élevé, ça ne peut que signifier que le nombre de personnes encore susceptibles d'être infectées est devenu trop bas pour laisser suffisamment de champ libre à la propagation du virus. La population belge a donc été infectée massivement--bien plus que ces 4,3% qu'on nous chante sur la base de la situation d'il y a cinq semaines. On va vraiment vers un niveau suffisant d'immunité collective. Si vous ne me croyez pas, renseignez-vous sur ce que nous dit le modèle épidémiologique S.I.R. dans une telle situation. Si on s'intéressait un peu plus sérieusement à l'étude de cette épidémie, on saurait qu'on pourrait en fait rouvrir les restaurants et remettre tous les élèves à l'école dans trois semaines en toute sécurité.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko