Accueil Société

Henri Kichka, l’un des derniers survivants belges des camps de concentration nazis, est décédé

A 94 ans, l’un des derniers survivants Belges de la Shoah, Henri Kichka est décédé du Covid-19.

Temps de lecture: 2 min

L’un des derniers survivants belges de la Shoah, Henri Kichka, est décédé samedi soir à l’âge de 94 ans.

« Un petit Coronavirus microscopique a réussi là où toute l’armée nazie avait échoué », a indiqué son fils, Michel Kichka, sur Facebook. « Mon père avait survécu à la Marche de la Mort, mais aujourd’hui a pris fin sa Marche de la Vie. »

Henri Kichka est né à Bruxelles en avril 1926, à Bruxelles, dans une famille juive d’origine polonaise. En 1918, son père a fui la montée de l’antisémisme en Pologne, et s’installera à Bruxelles. Sa mère, elle, est arrivée en Belgique en 1924.

Lorsqu’il a 14 ans, en mai 1940, la Belgique est envahie par les Nazis. Josek, son père, décide que la famille doit quitter la Belgique, ils prennent donc la direction du Sud de la France. Cependant, ils seront arrêtés en chemin, puis retournent à Bruxelles. En 1942, Henri et son père sont déportés. Il connaîtra notamment Sarkau, Klein-Margersdorf, Tarnowitz, Auschwitz.

En janvier 1945, face à l’avancée de l’armée rouge, lui et son père sont contraints à une marche de la mort. Sur 5.000 déportés, 750 survécurent, dont Henri et son père Josek.

De sa vie, il a fait un combat pour le devoir de mémoire, et n’a cessé de raconter son histoire et son calvaire. Entre autres à des élèves afin de les sensibiliser à cette période de l’Histoire.

Atteint par le Covid-19, il est décédé ce samedi à l’âge de 94 ans.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Fedito Wallonne , dimanche 26 avril 2020, 13:26

    C’était un survivant..... point.....

  • Posté par lucien Orban, dimanche 26 avril 2020, 11:55

    Tien aucun conspirationniste pour critiquer un encart journalistique sur cet homme admirable.

  • Posté par De Bare De Comogne Christophe, dimanche 26 avril 2020, 14:31

    Lucien Orban, n'allez surtout pas voir les commentaires sous les articles du Soir, de la Libre et de la RTBF sur Facebook dédiés à Henri Kichka... C'est à vomir!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko