Accueil Sports Cyclisme

Coronavirus: pour Elia Viviani, les coureurs cyclistes ne forment aucun danger

La saison cycliste a été en grande partie reportée à cause de l’épidémie.

Temps de lecture: 1 min

L’Italien Elia Viviani aspire à reprendre le vélo en Italie aussi vite que possible pour s’entraîner, a-t-il expliqué dans une interview au quotidien français L’Equipe vendredi. « Je veux démontrer comme ça que nous, cyclistes, ne formons aucun danger. Le cyclisme s’est arrêté pour tenter d’alléger la pression dans les hôpitaux, pas parce que les coureurs diffusent le coronavirus », a expliqué le coureur Italien de l’équipe Cofidis.

L’Italie est durement touchée par la crise sanitaire et depuis le 9 mars le pays est en lockdown. Rouler à vélo est interdit. Le gouvernement italien envisage d’assouplir les mesures après le 4 mai. « Le nombre de contaminations diminue et je pense que nous pourrions à nouveau rouler sous de strictes conditions. Les coureurs pourraient facilement rouler quelques heures sur leurs propres chemins d’entraînement. Nous ne serions ainsi d’aucun danger pour les autres. »

La saison cycliste a été très largement annulée et l’UCI, l’Union cycliste internationale, a replacé les grands Tours en fin d’année. « Je ne pense pas que les coureurs rouleront les trois Tours. Nous allons devoir faire des choix, mais ce n’est pas grave. Le plus important de pouvoir rouler à nouveau », a ajouté encore Viviani.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Tour d’Italie: des écarts infimes en tête

Le Blockhaus a écarté Simon Yates de la liste des prétendants au maillot rose mais il n’a en rien décidé qui allait porter la tunique magique à Vérone. Dans les Abruzzes, l’Australien Jai Hindley a devancé Romain Bardet et Richard Carapaz.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb