Accueil Culture

Bénédicte Linard, ministre de la Culture: «Si cette crise tue la culture, elle tue la Fédération»

Les subventions culturelles sont toutes maintenues, l’ajustement budgétaire est reporté. Mais il n’y aura pas de baguette magique et se pose la question de la finançabilité de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Vous parlez déjà redéploiement avec une « task force » constituée d’artistes, d’experts, d’universitaires ?

Oui. On doit faire de cette crise une opportunité pour repenser la place de la culture dans la société. Cela nécessite d’avoir des points de vue variés et de faire valoir l’intelligence collective. Les artistes sont aux premières loges, les fédérations ont un point de vue plus global, les universitaires ont des points de vue complémentaires, il est extrêmement motivant de penser dès maintenant ce redéploiement sur des années. On n’attend pas la fin du déconfinement pour commencer à y penser.

Des « solutions créatives » mais aussi intersectorielles ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs