Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos de Brad Pitt et du mariage

Les mariages prennent une autre forme par temps de pandémie. Comme ici pour Sigrun et Franz, en Autriche.
Les mariages prennent une autre forme par temps de pandémie. Comme ici pour Sigrun et Franz, en Autriche. - Photo AFP

1. Le chiffre du jour : 22 millions

C’est le nombre de filtres commandés par le gouvernement auprès de deux grands fabricants de textile belges. Ils pourront se mettre à l’intérieur d’un masque de protection. Chaque Belge devrait en recevoir deux entre le 4 et le 20 mai. Le ministre de la Justice Koen Geens, a estimé qu’il était impossible que chaque Belge reçoive un masque d’ici le 4 mai. Le port du masque sera pourtant obligatoire dans les transports publics à partir de cette date.

2. L’image du jour

Les déclarations ubuesques de Donald Trump n’en finissent pas de mettre la toile en ébullition. Brad Pitt apporte sa pierre à l’édifice, en Dr Fauci qu’il incarne, plus vrai que natur. La séquence est passée cette nuit dans l’émission Saturday Night Live.

3. La citation du jour

« Il existe bien en Belgique une disposition juridique jumelle, certes méconnue, à la disposition française. Il s’agit de l’article I.2-26 du Code belge du bien-être au travail. Cet article prévoit ceci : « un travailleur qui, en cas de danger grave et immédiat et qui ne peut être évité, s’éloigne de son poste de travail ou d’une zone dangereuse ne peut en subir aucun préjudice et doit être protégé contre toutes conséquences dommageables et injustifiées ». Il consacre donc un droit de retrait en Belgique. À la différence de la France, aucun litige concernant ce droit n’a jamais été soumis à la justice. Il n’en demeure pas moins que ce droit existe dans notre arsenal juridique de protection de la santé des travailleurs », écrivent Elise Dermine, professeure de droit du travail à l’ULB ; Sophie Remouchamps, maître de conférences à l’ULB et avocate spécialisée en droit du travail ; Laurent Vogel, maître de conférences à l’ULB et chercheur senior en santé au travail à l’Institut syndical européen, dans une Carte blanche au Soir.

4. La bonne nouvelle du jour : on pourra se marier

Mariez-moi, mariez-moi

Oui, mais pas tout de suite, pas trop vite (juste un mariage civil)

Sachez me convoiter, me désirer, me captiver

Mariez-moi, mariez-moi (mais uniquement en présence des conjoints, de leurs témoins et de l’officier de l’état civil)

Mais ne soyez pas comme tous les hommes, trop pressés

Et d’abord, le regard

Tout le temps du prélude (enfin il faudra attendre un peu – oui la phase 2, soit le 18 mai, pour envisager davantage de monde)

Ne doit pas être rude, ni hagard

Dévorez-moi des yeux

Mais avec retenue (bah oui, pour la fête, il faudra patienter encore)

Pour que je m’habitue, peu à peu

(merci Juliette Gréco)

5. Le détournement du jour : défi toile et peinture

Sur la toile (celle du web), on a vu fleurir le défi #GettyMuseumChallenge : à savoir reproduire à la maison des œuvres picturales très célèbres, avec les moyens du bord. C’était souvent très réussi, des reproductions de Keith Harring :

à Klimt :

en passant par Edward Hopper :

En poussant le bouchon plus loin, des semaines de confinement plus tard, le même challenge donne un résultat plus décalé ou décadent, encore plus savoureux :

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous