Accueil Société Enseignement

Ecoles: une rentrée partielle sous haute surveillance

Une « rentrée » se profile pour une petite partie des élèves. Elle ressemble davantage à une répétition générale dans la perspective de septembre qu’à un vrai retour à l’école.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 6 min

Tout le monde rentre ? Certainement pas ! À la grosse louche, seuls 15-20 % des élèves de 3 à 18 ans devraient reprendre un contact avec l’école dans les prochaines semaines. Un contact… pas un apprentissage à temps plein. Comment en serait-il autrement quand on sait que d’ici fin juin, par exemple, les sixièmes primaires ou les rhétos auront droit, à tout casser, à une douzaine de jours d’apprentissage. C’est la rançon du déconfinement à la belge, dont on sait que les experts sanitaires et pédagogiques ont longuement soupesé les tenants et aboutissants. Quoi qu’il en soit, cette reprise pose des questions logistiques dont on ne soupçonnait même pas l’existence début janvier. Elles pourrissent la vie des directions qui ne peuvent souvent compter que sur la débrouille et de bonnes volontés pour y faire face. Guide de la rentrée, en dix leçons.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lardinois Sylvie, lundi 27 avril 2020, 16:16

    Est-ce qu'il y aura un dépistage pour chaque élèves avant qu'il/elle rentre en classe ?

  • Posté par Lardinois Sylvie, lundi 27 avril 2020, 16:17

    Sans "s" à élève évidemment ...

  • Posté par Biot Philippe, lundi 27 avril 2020, 11:38

    Une rentrée des classes? Pour une partie des élèves? Quelques jours/heures par semaine? Pour enseigner en 2 mois des cours prévus sur 4 mois? C'est croire au Père Noël. Pour maintenir le rythme scolaire chez les élèves de "terminale"? Quel rythme? Pour avoir une quelconque efficacité, les enseignants devront (pourront seulement) se limiter à donner des bases puis à distribuer des travaux que les élèves feront à domicile, les corriger au cours suivant puis avancer avec de nouveaux apprentissages….et espérer que tous les élèves (présents régulièrement) s'en sortent. Il y a une autre méthode?

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs