Accueil Société

Un masque pour chaque Belge: une promesse sans stratégie

Le gouvernement fédéral a promis un masque pour tous. Mais entre le discours et les actes, il y a une réalité bien plus compliquée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Le gouvernement fédéral et les entités fédérées mettent en place une stratégie commune qui permettra de garantir que chaque citoyen reçoive gratuitement au moins une protection en tissu normée couvrant la bouche et le nez. » Une promesse sans date avancée. Voilà pour la communication de Sophie Wilmès (MR), ce vendredi soir lors du Conseil national de sécurité (CNS), sur la question du port du masque. Quelle stratégie ? Aucune explication. Samedi non plus, tout le monde se terrant dans son abri jusqu’au rétropédalage de Koen Geens (CD&V), ministre de la Justice, sur VTM, expliquant qu’il sera impossible que chaque Belge reçoive son masque pour le 4 mai.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

35 Commentaires

  • Posté par Ponsard André, mardi 5 mai 2020, 9:11

    les rouges ne sont pas les chouchous des multinationales comme le MR qui laisse toujours octroyer de larges dividentes

  • Posté par PLUYMACKERS Maurice, mardi 28 avril 2020, 14:36

    1 masque par personne, belle et stupide promesse d'ailleurs irréalisable mais surtout c'est la promesse de 4 heures de protection.....On se fout de qui ? (s) Un idiot lambda.

  • Posté par Geens Claude, lundi 27 avril 2020, 12:24

    Pour ceux qui ne l'aurait pas encore compris, c'est un gouvernement d'union national, ni de gauche ni de droite. Et la presse se doit de soulever les questions qui fâchent. Dans le cas contraire, elle ne servirait qu'a valider le discours politique, ce ne n'est pas ce qu'on lui demande dans un pays de droit. N'en déplaise à certain. Et cela fait 40 jours que nous sommes en confinement, ce n'est pas comme si le gouvernement n'avait pas eu le temps de préparer les chose non ? Mais la Belgique n'a pas de masques et le gouvernement freine des quattre fers, le port du masque serait donc inutile voire dangereux. Et les tests ? Tout était en place et prêt pour démarrer, mais le gouvernement a interdit aux laboratoires de les pratiquer. Le gouvernement a tout dirigé vers une entreprise privé. On avait promis 10.000 test, au dernier décompte on était à moins de 8500. Les choses s'améliorent parce que les gens sont restés chez eux en très grandes majorité et que le personnel des hôpitaux à fait un miracle, ne l'oublions jamais.

  • Posté par Biot Philippe, lundi 27 avril 2020, 11:20

    Encore des mots toujours des mots. Les memes mots. Nous avons tous besoin de masques " pour hier". Nous faisons des courses, nous prenons l'air, nous stressons….L'approvisionnement n'est pas facile? On le sait et on constate….

  • Posté par De Ronde Michel, lundi 27 avril 2020, 11:13

    Le Soir ne cesse de souffler sur les braises politiciennes et d'entretenir l’illusion d’un mécontentement populaire. Malgré quelques couacs mineurs bien compréhensibles, on peut affirmer que Sophie Wilmès fait un excellent travail. Pas sûr qu’un autre gouvernement fédéral aurait pu faire aussi bien. Ce qui est par contre sûr, c’est qu’un gouvernement socialiste n’aurait pas suscité tant de malveillance de la part de la presse.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs