Les empoisonnements aux produits ménagers augmentent à New York après les déclarations de Trump

Les empoisonnements aux produits ménagers augmentent à New York après les déclarations de Trump
Photo News

Ce vendredi, Donald Trump a affirmé pendant son point presse quotidien qu’une injection de désinfectant pourrait être une solution contre le coronavirus. « Je vois que le désinfectant l’assomme (le coronavirus) en une minute. Une minute. Et est-ce qu’il y a un moyen de faire quelque chose comme ça avec une injection à l’intérieur ou presque comme un nettoyage ? », avait-il déclaré.

Donald Trump a finalement assuré vendredi s’être exprimé de façon « sarcastique », avant de mettre un terme, dans la soirée, à sa conférence de presse après seulement une vingtaine de minutes, sans prendre de questions.

Depuis cette déclaration, le centre antipoison de New York a enregistré une hausse du nombre de personnes ingérant des produits d’entretien ménager.

La radio publique nationale (NPR), a indiqué que le centre avait enregistré 30 cas sur une période de 18 heures se terminant à 15h le vendredi 24 avril, contre seulement 13 cas pour la même période il y a un an.

Neuf de ces cas étaient liés à une exposition au Lysol, dix à la javel et onze à d’autres produits d’entretien ménager, a déclaré le porte-parole du département de la santé et de l’hygiène mentale de New York à NPR.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous