Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos de New York et de Noëlla

De retour aux commandes du gouvernement britannique après sa convalescence, Boris Johnson a appelé lundi les Britanniques à continuer à respecter le confinement bien que la courbe de la pandémie «commence à s’inverser» au Royaume-Uni
De retour aux commandes du gouvernement britannique après sa convalescence, Boris Johnson a appelé lundi les Britanniques à continuer à respecter le confinement bien que la courbe de la pandémie «commence à s’inverser» au Royaume-Uni - Photo AFP

1. Le chiffre du jour : 30

C’est le nombre de personnes ayant ingéré des produits d’entretien ménager sur une période de 18 heures, contre seulement 13 cas pour la même période l’an passé, a noté le centre anti-poison de New York. L’effet Trump ? Ce dernier avait suggéré l’injection de désinfectant pour combattre le coronavirus, puis s’était rétracté en affirmant qu’il s’agissait d’une question sarcastique. Depuis lors, il a renoncé à ses points presse quotidiens sur la pandémie. Une bonne nouvelle pour les milieux médicaux et scientifiques. Il lui reste à renoncer à Twitter pour la santé de ses concitoyens.

2. L’image du jour

Magnifique couverture du New Yorker signée Chris Ware pour le dernier numéro consacré à une journée dans cette ville épicentre de la pandémie en Amérique. L’illustrateur souligne : « Une catastrophe peut aussi avoir une qualité de recalibrage. Elle nous rappelle que les choses réelles de la vie (petit-déjeuner, herbe, conjoint) peuvent, en temps normal, se figer sous l’effet de l’anxiété et des absurdités. Nous sommes à marée basse, mais, comme ma femme, professeur de biologie, me l’a dit ce matin, « Pendant un certain temps, nous pouvons prendre du recul et regarder ». Et quand on le fait, c’est assez merveilleux ».

3. La citation du jour

« Pour que le combat contre une maladie épidémique puisse être encore plus efficace, il faut « démarchandiser » les produits indispensables en cas de crise. Il faut imaginer une régie publique qui ait la haute main sur la gestion des masques, des respirateurs, des désinfectants, des médicaments de première nécessité, des ambulances, des gants et des blouses, des tests, des brevets sur les vaccins et les médicaments », écrit Georges Bauherz, professeur à l’ULB, neuropsychiatre, collaborateur de la revue « Politique » dans une Carte blanche au Soir, ce lundi.

4. La bonne nouvelle du jour : une meute pour bientôt

S’il y a neuf ministres pour s’occuper peu ou prou de la santé des Belges, combien pour les loups ? Ils ont du moins une ministre de l’environnement très attentionnée, en Flandre, en la personne de Zuhal Demir (N-VA. Elle a annoncé que la louve Noëlla et le loup August, présents en Belgique attendent des louveteaux. La nature reprend ses droits dans notre royaume.

5. Le détournement du jour : le déconfinement bien animé

Steve Cutts, illustrateur et animateur anglais, nous offre une petite merveille, où le déconfinement des uns ne fait pas nécessairement le bonheur des autres.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous