Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

«Délices de la Sûre»

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 2 min

Jean-Paul Thomas est une « bonne bouille » du salon Horecatel, dans le stand des « Délices de la Sûre » des Ets Hartman et fils. Durant quatre jours, il y découpe des jambons, finement, par petits morceaux, non-stop, juste pour séduire les palais des visiteurs. Trois jambons par jour, au couteau à double tranchant.

Inutile de dire que ces petits copeaux de charcuterie attirent les regards et les doigts avides de goûter à ces « bonbons ardennais » irrésistibles. Voici trois ans, Elio Di Rupo, alors Premier ministre, y était passé. Au tour de Charles Michel, ce mercredi !

Alors, Horecatel, une obligation ? « C’est certain, clame Roland Thomas. On est obligé pour nos clients habituels qui ne comprendraient pas une absence, mais aussi pour se faire connaître ailleurs. Chaque année, on noue ici de nouveaux contacts, en Luxembourg et hors province. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs