Les masques KN95 jugés non conformes étaient finalement bien aux normes

Revirement dans la saga des masques de protection : après avoir demandé aux maisons de repos et de soins (MRS) de suspendre l’utilisation de lots de masques de type KN95, l’Agence wallonne pour une vie de qualité (Aviq) a annoncé en début de semaine que deux lots étaient finalement jugés conformes, rapporte La Dernière Heure mardi.

Utilisation suspendue

En milieu de semaine, l’Aviq, avait demandé aux MRS de suspendre l’utilisation des masques de type KN95, le temps de procéder à des tests sur deux lots de ces masques. Lesquels ont bel et bien été effectués depuis lors par les laboratoires agréés Mensura et Idewe.

En ce début de semaine, l’Aviq a signifié aux MRS concernées que ces deux lots, portant les dates de production des 9 et 17 avril 2020, ont été finalement jugés conformes. « Il est toutefois recommandé que ces masques soient scotchés (avec un sparadrap) pendant leur utilisation au niveau du pont nasal (tenant compte de la morphologie des visages européens) », est-il précisé.

À noter que le second lot datant du 17 avril, visiblement encore problématique selon les autorités fédérales compétentes en la matière, n’a pas encore été distribué, seul celui du 9 avril l’ayant déjà été.

Et l’Aviq d’inviter les gérants de MRS à vérifier dans leur stock de masques « s’il s’agit de masques KN95 équivalents FFP2 de marque NEP – Xin Neng Dian (boîte bleue et blanche) ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous