Accueil Société

20 ans requis contre Rita Henkinet

L’avocat général a également requis une peine de 2 ans avec sursis contre Benoît Henkinet.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’avocat général Marianne Lejeune a requis mercredi matin devant la cour d’assises de Liège une peine de 20 ans d’emprisonnement contre Rita Henkinet, reconnue coupable de l’assassinat de ses enfants handicapés. Le ministère public s’est opposé à l’octroi d’un sursis en faveur de l’accusée et a réclamé aux jurés de ne pas descendre en dessous d’un minimum de 15 années de prison.

L’avocat général a également requis une peine de 2 ans avec sursis contre Benoît Henkinet, reconnu coupable de non-assistance à personnes en danger, avec la circonstance que les victimes souffraient d’un handicap.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs