Accueil Opinions Cartes blanches

Laïcité: réviser la Constitution est-il bien nécessaire?

Ce mercredi 9 mars, débutent les auditions de la commission de la Chambre chargée de rédiger un rapport sur le caractère de l’Etat et les valeurs fondamentales. Une démarche initiée par certains, sur laquelle il convient de s’interroger, étant donné que le principe de séparation Eglise/Etat, de laïcité, voire de neutralité, figure dans notre texte fondateur depuis 1831, et ceci de manière absolue.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Voici plusieurs années déjà que des parlementaires ont mis sur la table la nécessité d’intégrer au texte constitutionnel, qui la laïcité, qui la séparation, qui la neutralité. La nouveauté est que dans le climat émotionnel de ces derniers mois et face au déficit de cohésion sociale, ce sont désormais des partis politiques qui expriment la volonté de modifier la Constitution en ce sens et le défendent devant la Commission de révision de la Chambre. Et ce, que l’intention soit louable – réaffirmer les principes démocratiques et assurer un socle commun de valeurs face au relativisme ambiant – ou le soit moins – dresser un rempart idéologique contre une supposée menace et brider les libertés en donnant, là ou en réalité rien ne l’impose, une assise constitutionnelle à des mesures visant le port de signes convictionnels.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, mardi 26 juillet 2016, 21:32

    La laicité déclarée est la seule solution démocratique . Les religions n'ont plus la mission de s'immiscer dans les affaires d'Etat .Les religions ont toujours été une pomme de discorde entre les pays . Et ont créé guerres et exactions . Notre religion , catholique, n'est plus qu'un lieu de rassemblement sans réelle conviction, les églises sont désertes , et servent encore de salle de spectacle pour mariages et enterrements.

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs