Brexit : face aux provocations britanniques, l’Union réagit

Boris Johnson pousse au bras de fer.
Dominic Raab, ministre des Affaires étrangères, numéro deux dans l’ordre protocolaire, prend les rênes du gouvernement car il est «
designated survivor
», le «
survivant
» désigné par le Premier ministre.
RTS388QW
Grand format - Toujours trop peu de femmes décideuses politiques
RTX7888Q
David Frost, entré au Foreign Office en 1987, n’a rien du prototype du diplomate britannique racé et charmeur.
Contre toute attente, Boris Johnson, clown rigolard et eurosceptique rabique, a accompli sa tâche énorme.
Certains eurodéputés britanniques n’ont pu dissimuler leur émotion - parfois même retenir leurs larmes - à l’issue du vote sur le Brexit, mercredi soir au Parlement européen, à Bruxelles.
Après le Brexit, le centre géographique de l’Union européenne changera à nouveau de place et se situera à Gadheim, près de Wuerzburg, en Allemagne.
Le Premier ministre Boris Johnson (cravate rouge)
Image=d-20191213-3XRQ1Q_high
C’est en dessinant auour de la question du Brexit que Pierre Kroll s’est le plus amusé durant cette année 2019.
Image=d-20191213-3XRQ2J_high (1)
Les manifestant.e.s pro-Brexit n’hésitent pas à savourer le triomphe électoral de leur camp devant le Parlement, à Londres. Avec vœux de saison en prime...
Commentaire: 2019 vu par Kroll
Charles Michel, aux côtés d’Ursula von der Leyen : «
Il n’est pas question de conclure les négociations quel qu’en soit le prix
».
L’urgence climatique
? Avec Pierre Kroll, il est urgent d’en rire pour en prendre conscience.
Arlene Foster (g.) leader du DUP, aux côtés de Nigel Dodds au moment où celui-ci apprend qu’il perd son siège de député.
En mai dernier, le SNP de la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon avait connu un franc succès lors du scrutin européen. Et cette fois
?
Jonathan Coe craint une victoire de Boris Johnson aux élections du 12 décembre.
d-20191102-3X07CA 2019-11-02 15:55:30