Accueil

TEC: s’il n’y a pas d’alternative

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Les conditions générales imposées par le gouvernement fédéral sont connues depuis vendredi dernier, les dispositions pratiques pour les TEC (bus wallons et métro de Charleroi) doivent être approuvées par Philippe Henry (Ecolo), le ministre wallon de la Mobilité ce mercredi. On sait donc déjà que le port du masque sera obligatoire pour tout voyageur de plus de 12 ans, que ce soit dans le bus ou dans le métro, dès l’entrée en station ou dans les arrêts de bus et sur les quais d’embarquement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs