Davantage d’Américains sont morts du coronavirus qu’à la guerre du Vietnam

Davantage d’Américains sont morts du coronavirus qu’à la guerre du Vietnam

Le nombre de malades décédés en deux mois du nouveau coronavirus aux États-Unis dépasse désormais celui des soldats américains tués en deux décennies lors du conflit au Vietnam, selon le dernier comptage actualisé mardi par l’université Johns Hopkins.

Au total, 58.365 personnes ont succombé au Covid-19 dans le pays, le plus touché sur la planète. En tout 58.220 militaires américains ont perdu la vie lors de la guerre du Vietnam (1955-1975), selon le bilan officiel publié aux Archives nationales.

Même si les deux événements n’ont rien à voir, ce seuil revêt une portée symbolique tant la guerre du Vietnam demeure l’un des plus grands traumatismes vécus par les Américains au XXe siècle.

Avec 2.207 décès supplémentaires du nouveau coronavirus en 24 heures, le bilan journalier aux États-Unis est reparti à la hausse mardi, selon le comptage de l’université Johns Hopkins qui fait référence.

Alors que le nombre de morts sur une journée avait baissé autour de 1.300 dimanche et lundi, les États-Unis ont déploré 2.207 décès entre 20H30 locales mardi (00H30 GMT mercredi) et la veille à la même heure, selon les chiffres de l’université actualisés en continu.

Le pays a aussi franchi mardi le cap symbolique du million de cas diagnostiqués de la maladie Covid-19, soit environ le tiers du nombre total de cas recensés dans le monde, toujours selon l’université Johns Hopkins.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous