Accueil Léna

Guerres culturelles au pays d’Almodovar

Ces dernières années, l’image de l’Espagne à l’étranger s’est surtout forgée à travers les films de Pedro Almodovar, qui présentaient une société ayant réglé ses conflits, notamment sur les droits des personnes LGBT. Mais aujourd’hui, les tensions reprennent de la vigueur.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Je chie sur la Vierge Marie. » C’est ce message posté (à peu près en ces termes) sur les réseaux sociaux en 2017 qui a valu à Willy Toledo le procès le plus médiatisé des dernières années en Espagne, pour offense aux sentiments religieux. L’acteur a tourné avec les plus grands réalisateurs espagnols, dont Almodovar. Cette affaire s’inscrit dans le contexte d’une guerre culturelle qui ne date pas d’hier, en Espagne. Mais ces tensions reprennent de la vigueur ces dernières années, notamment avec l’arrivée du parti d’extrême droite Vox dans le paysage politique espagnol.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par zangaglia sergio, lundi 4 mai 2020, 17:36

    depuis toujours l’extrême droite et l’église catholique, spécialement dans ses émanations les plus réactionnaires et conservatrices , sont étreintes dans une complicité criminelle qui vise la prise du pouvoir de l’une et la restauration des privilèges perdus de l’autre. Le tout en exploitant la superstition et la superficialité des gens. Ces forces réactionnaires et hyper conservatrices rêvent de revenir en arrière de cent ans sur le plan des droits civils et sociaux. Voir à ce propos la bataille féroce menée par les cardinaux américains ultra conservateurs à l’encontre de Bergoglio, avec rien de moins en guise de cinquième colonne, de Ratzinger qui mine constamment la légitimité de Bergoglio. Le danger est évident et doit être combattu avec toutes les forces

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs