L’augmentation des cas de la maladie de Kawasaki est-elle liée au coronavirus? La réponse des virologues

L’augmentation des cas de la maladie de Kawasaki est-elle liée au coronavirus? La réponse des virologues

Il s’agit d’une maladie mystérieuse, connue sous le nom de malade de Kawasaki, elle touche les enfants de moins de 10 ans et les symptômes correspondent au syndrome de choc toxique avec notamment une fièvre élevée, une pression artérielle basse, une éruption cutanée et des difficultés respiratoires qui peuvent entraîner la mort par infarctus. Les scientifiques tentent d’établir si cette maladie est liée au coronavirus.

Des médecins au Royaume-Uni ont mis en garde la malade de Kawasaki qui touche un petit groupe d’enfants. Une vingtaine de cas similaires ont également été recensés en région parisienne et quelques-uns en Belgique.

« Une association semble émerger entre la maladie de kawasaki et le coronavirus », confirme le professeur et médecin en chef de l’hôpital Erasme, Jean-Christophe Goffard. « Il y a quelques cas en Belgique », poursuit-il. « Des traitements existent, ce qui est important c’est de ne pas passer à côté de ce diagnostic ».

Lors de la conférence de presse quotidienne, Yves Van Laethem précise que les études menées montrent que certains de ces enfants souffrant de la maladie de Kawasaki ont été testés positifs, d’autres pas. « Le lien entre l’augmentation de ces cas et l’infection à coronavirus est pour l’instant temporel sans qu’on puisse dire que le virus est impliqué. Il y a peut-être d’autres causes », conclut le virologue en signalant que quelques cas ont été observés en Belgique.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous