Irrfan Khan, star de «Slumdog Millionaire», est décédé

FILES-INDIA-ENTERTAINMENT-CINEMA-BOLLYWOOD
AFP.

Son visage est celui de l’inspecteur de Slumdog Millionaire. Celui aussi de Simon Masrani dans Jurassic World, de Pi Patel dans L’Odyssée de Pi, d’Ang Lee ou encore de Saajan Fernandes dans The Lunchbox, de Ritesh Batra.

Irrfan Khan, super star de Bollywood qui avait peu à peu conquis le monde entier, est décédé ce mercredi à l’âge de 53 ans. On lui avait diagnostiqué en 2018 un cancer rare et il avait été admis à l’hôpital de Bombay cette semaine pour une infection du côlon. « Irrfan était une âme forte, quelqu’un qui a combattu jusqu’à la fin et a toujours inspiré tous ceux qui se sont approchés de lui », a déclaré son agent dans un communiqué.

Des débuts difficiles, puis une explosion

Irrfan Khan était de ces personnalités devenues incontournables à l’écran. Aussi bien dans les films d’auteurs que dans des blockbusters hollywoodiens.

Né en 1967 dans l’État du Rajasthan, en Inde, il avait commencé sa carrière dans les années 1980, connaissant des débuts assez difficiles. À l’époque, il joue dans de nombreuses séries télé et obtient un petit rôle dans Salaam Bombay de Mira Nair… mais est coupé au montage.

Le tournant s’opère en 2001, lorsqu’Asif Kapadia lui confie un rôle dans The Warrior (2001), adaptation d’un conte traditionnel japonais. Trois ans plus tard, il se démarque dans Maqbool, une adaptation de Macbeth réalisée par Vishal Bhardwaj. L’année suivante, il obtiendra un autre rôle important de sa carrière dans Rog, de Himanshu Brahmbhatt.

Viendra ensuite sa carrière internationale. Il jouera notamment aux côtés d’Angelina Jolie dans Un cœur invaincu, de Michael Winterbottom, présenté à Cannes, et son regard si particulier deviendra mondialement connu grâce à Slumdog Millionaire, de Danny Boyle, film aux huit Oscars où il campait un inspecteur de police.

Films d’auteurs et blockbusters

La grande force d’Irrfan Khan est sans doute sa capacité à avoir alterné films d’auteurs et blockbusters, qui ont rendu son visage connu de tous ou presque. Il jouera ainsi dans L’Odyssée de Pi (2012), d’Ang Lee, et dans The Lunchbox (2013), de Ritesh Batra, irrésistible comédie romantique décalée, où un homme et une femme dialoguent à distance via une lunchbox. Mais on le verra aussi dans The Amazing Spider-Man (2012), Jurassic World (2015) et Inferno (2016).

Sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient. « Irrfan Khan était une inspiration et un héros pour moi et des millions d’autres. Une lumière pour nous guider », dit notamment Riz Ahmed, acteur et rappeur britannique vu notamment dans la série HBO The Night Of.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous