Accueil Monde Afrique

Coronavirus: le patron de l’OMS garde le regard tourné vers Pékin

Tedros Adhanom Gebreyesus est au cœur de la tourmente créée par la pandémie. L’ancien ministre éthiopien de la Santé était le candidat de l’Afrique pour accéder au poste de directeur général de l’OMS. Mais il est aussi l’homme de la Chine

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 8 min

Oui, je suis Africain, et fier de l’être. Vos injures ne m’atteignent pas… » La réponse du directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, Tedros Adnahom Ghebreyesus, aux invectives du président Trump a été applaudie par le continent tout entier. Aujourd’hui plus que jamais, l’Afrique soutient le premier des siens à se trouver à la tête d’une institution onusienne dont le budget est de 4,4 milliards de dollars.

Elu en 2017 à la succession de la Chinoise Margarete Chan, l’ancien ministre éthiopien de la Santé avait bénéficié de plusieurs soutiens déterminants : l’Union africaine, présidée à l’époque par Paul Kagame, avait mis dans la balance les voix de ses 55 Etats-membres, la Chine avait pesé de tout son poids, politique et financier, et des mécènes privés comme Bill et Melinda Gates ou Warren Buffet avaient également appuyé sa candidature.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 30 avril 2020, 10:53

    Excellent article. Il aurait pu aussi rappeler que Tedros a traité les Taiwanais qui le critiquaient de racistes, après les avoir déclarés inexistants parce que leur pays, indépendant et parfaitement démocratique n'est pas reconnu par l'OMS. Le fait Tedros avait soutenu la proposition chinoise de nommer l’ancien président du Zimbabwe, le tyran corrompu Robert Mugabe « ambassadeur de bonne volonté" de l’OMS démontre un clientélisme scandaleux. Je comprends la décision des Etats-Unis de revoir leur financement de l'OMS! Un audit approfondi s'impose. Et en attendant, Tedros doit démissionner.

  • Posté par Druide David, jeudi 30 avril 2020, 8:04

    Ça fait longtemps que je n'avais pas lu un article écrit par un vrai journaliste sur ce site, plutôt qu'un copier/collé d'une dépêche Belga ou AFP...

  • Posté par Hubert Wynands, jeudi 30 avril 2020, 7:51

    Le virus chinois.

  • Posté par Hubert Wynands, jeudi 30 avril 2020, 13:40

    @ André Philippe, le virus est chinois. Son origine est Wuhan et Wuhan est en Chine. Les chinois ont mentis sur toute la ligne et activés leur pion à l’OMS pour masquer la dangerosité de leur virus. C’est bien un virus chinois. Et par extension je dirai aussi que la Chine est un virus de l’économie mondiale.

  • Posté par André Philippe, jeudi 30 avril 2020, 9:50

    Ce virus est beaucoup plus belge que chinois.

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs