Une liaison ferroviaire entre la Suède et la Belgique à l’étude

Le gouvernement suédois souhaite augmenter son service de trains de nuit en Europe. Une connexion ferroviaire entre Malmö et Bruxelles est notamment envisagée, a indiqué l’agence suédoise de la circulation dans une étude. Mais plusieurs obstacles freinent toutefois le projet.

Le gouvernement suédois, de gauche, avait étudié la possibilité d’augmenter le nombre de trains de nuit au départ du pays, notamment connu pour son activiste pour l’environnement, Greta Thunberg, et le « flygskam », soit la honte de voler en avion. Cette étude est désormais terminée et l’agence suédoise de la circulation considère qu’un train entre Malmö et Bruxelles, passant par Cologne, est un bon point de départ.

Pas avant 2023

Un tel service de train ne pourrait toutefois démarrer pleinement qu’en 2023 au plus tôt, et de nombreux obstacles subsistent. Des accords devraient par exemple être conclus avec les pays traversés par le train et cela ne s’annonce pas si simple en Allemagne.

La connexion pourrait par ailleurs ne pas être rentable au départ. L’étude parle d’une perte estimée à 50 millions de couronnes (4,7 millions d’euros) par an. Néanmoins, le ministre de l’Infrastructure, Tomas Eneroth, souhaite continuer à y travailler, a-t-il déclaré à l’agence de presse suédoise TT. Car, selon lui, des acteurs commerciaux pourraient débuter à mettre en place des trains de nuit, le gouvernement ne resterait donc pas seul en charge du trafic ferroviaire.

Sur le même sujet
Transport ferroviaireEurope
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous