Coronavirus: le Royaume-Uni devient le deuxième pays le plus endeuillé d’Europe

Coronavirus: le Royaume-Uni devient le deuxième pays le plus endeuillé d’Europe
AFP

Le bilan de la pandémie de nouveau coronavirus au Royaume-Uni a brutalement augmenté à 26.097 morts mercredi, soit le deuxième plus lourd en Europe après l’Italie, du fait de l’inclusion des maisons de retraite, ont indiqué les services de santé.

Le bilan de mardi, qui ne portait que sur les hôpitaux, faisait état de 21.678 morts.

Au total, 165.221 cas (+4.076) ont été officiellement confirmés, a précisé le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab lors d’une conférence de presse.

La crainte d’une recrudescence

Jusqu’à présent, les bilans quotidiens du ministère de la Santé n’incluaient que les hôpitaux. Les gestionnaires de maisons de retraites avaient sonné l’alarme, s’estimant oubliés des statistiques mais aussi des mesures prises par les autorités pour fournir tests et matériels de protection aux personnels de santé.

Globalement, les autorités estiment que la pandémie a entamé sa décrue au Royaume-Uni, les contaminations, hospitalisations et décès s’étant tour à tour orientés à la baisse. Mais elles craignent une recrudescence en cas d’assouplissement du confinement en place depuis le 23 mars.

Avant de passer à un déconfinement, les autorités britanniques disent vouloir observer une nette décrue de l’épidémie mais aussi s’assurer d’avoir des moyens de dépistage, de traçage et de protections suffisants.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous