Accueil Belgique Politique

PS, FGTB, Solidaris : « Le capital doit contribuer davantage à l’effort collectif »

Pour la 135e fête du travail, la famille socialiste veut marquer coup. Le « monde d’après » est à inventer. Et il ne peut s’agir de colmater les brèches de l’ancien système, clament le PS, Solidaris et la FGTB.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le muguet, cette année, a un parfum particulier. Confiné. Les festivités de ce 135e anniversaire – la première fête du travail remonte à 1886, aux Etats-Unis – organisées par la famille socialiste sont adaptées. C’est néanmoins l’occasion pour les trois pointes de l’Action commune (parti, mutuelle, syndicat) de prendre la parole. « Pour nous, ce 1er mai est un tournant », insiste Paul Magnette, président du PS, dans le vidéo-entretien qu’il nous accorde avec Jean-Pascal Labille (Solidaris) et Robert Vertenueil (FGTB), en évoquant « les changements » qu’il appelle de ses vœux. « Le monde d’après doit être très différent du monde d’avant cette crise. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

79 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 30 avril 2020, 19:20

    Oh punaise, la lie anti-socialiste s'est donné rendez-vous là! Y compris les bas de plafond, incapables de lire l'article et encore, je parle que des 10 premières lignes dans lesquelles il est précisé que bien évidemment la photo n'a pas été prise ce jour mais bien évidemment avant la période de confinement. Dites les gens, rien ne vous oblige à exposer ainsi avec autant d'impudeur votre désarmante indigence intellectuelle.

  • Posté par Druide David, jeudi 30 avril 2020, 23:25

    blablabla...que du vent comme d'habitude....

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 30 avril 2020, 19:14

    David Druide, vous êtes un sinistre individu! Il n'est rien d'autres à dire. Passe encore que vous soyez à court d'argument, c'est évidemment votre problème d'être à ce point limité. Cela ne vous autorise en rien à recourir à la grossièreté.

  • Posté par Druide David, jeudi 30 avril 2020, 23:25

    blablabla....

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 30 avril 2020, 16:02

    @ André Lambert "...avec leurs actionnaires qui ont tué les charbonnages, la sidérurgie, la métallurgie." Que fallait-il faire? Nationaliser des outils caduques et injecter à longueur d'année des milliards d'argent publique dans une industrie largement déficitaire (sans parler de la pollution liée à l'extraction et combustion du charbon) pour maintenir au travail quelques milliers d'ouvriers dont la plupart travaillaient dans des conditions horribles et mourraient plus jeunes que la moyenne des maladies liées à l'exposition aux produits toxiques inhérents à ces industries? Est-ce donc cela le socialisme?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs