Accueil Société

Le front commun syndical appelle à régulariser temporairement les sans-papiers

Entre 100.000 et 150.000 personnes en séjour irrégulier sont concernées.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Une semaine après la manifestation sous les fenêtres du cabinet De Block, la pression s’accentue pour agir en faveur d’une régularisation des sans-papiers, particulièrement fragilisés par la crise sanitaire. Une note diffusée à tous les partis et aux responsables politiques du dossier appelle à accorder aux personnes sans papier un titre de séjour pour circonstances exceptionnelles liées à la crise du coronavirus. Outre les associations de défense des étrangers, le plaidoyer est porté par l’ensemble des syndicats du nord et du sud du pays : FGTB/ABVV, ACV, CSC et MOOC.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, vendredi 1 mai 2020, 11:03

    Les illégaux sont des illégaux. Qu'ils demandent l'autorisation de pouvoir venir AVANT de traverser la frontière et de s'incruster... illégalement. On ne rentre pas dans une habitation avant de toquer à la porte et avant de demander l'autorisation d'entrer. C'est la moindre des politesses !

  • Posté par Stassart Guy, vendredi 1 mai 2020, 8:56

    C'est encore une idée populiste des bobos gauchistes qui de cette façon vont attirer dans leur filet nos jeunes qui ont été préalablement manipulés par ces gens

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 30 avril 2020, 22:56

    Beh oui bien sûr comme on va sortir riches de cette crise, n importe quoi

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 30 avril 2020, 17:33

    Régulariser les sans papiers ? Pas question ! Alors que le gouvernement a un grand besoin d'argent pour aider ceux qui sont dans la misère à cause de la pandémie, ceux là, sont en priorité pour être aidé, pas les sans papiers qui, la plupart sont de réfugiés économiques et qui ne visent qu'une seule chose : notre bien être !!!

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs