Formule 1: le Grand Prix de Belgique a les yeux tournés vers Bruxelles

Le GP de Belgique est prévu le 30 août.
Le GP de Belgique est prévu le 30 août. - Photo News

Le magazine allemand Bild y est même allé de sa projection aux allures de pari, articulée autour de 17 courses, dont trois doubles rendez-vous fixés en juillet-août en Autriche, en Grande-Bretagne et en Hongrie. Avant de spéculer encore sur la tenue du GP d’Azerbaïdjan à la place de celui d’Italie (6 septembre), puis de renouer avec la fin de saison initialement prévue en y ajoutant les GP du Vietnam (22 novembre) et de Bahreïn (6 décembre), mais en oubliant notamment les GP d’Espagne, des Pays-Bas, et aussi de Belgique, pourtant tous candidats à une « deuxième vie ».

Du côté de Francorchamps, on attend. En regardant non pas du côté de Londres (siège de la FOM), mais bien de Bruxelles. « Inutile d’encore négocier avec la F1 tant qu’on n’aura pas le feu vert du gouvernement sous la forme d’une autorisation à organiser le Grand Prix le 30 août, à huis clos », nous a-t-on répété depuis le toboggan ardennais.

Certains ont pourtant peut-être pris ces spéculations calendaires au pied de la lettre. « Les membres de l’équipe Pirelli qui logent traditionnellement chez nous, nous ont réclamé le remboursement de leur acompte sous prétexte d’annulation du Grand Prix », nous a ainsi rapporté Régis Coeckelbergs (Le Château de Francorchamps).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous