Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: Joe Biden, un favori placide mais un candidat inaudible

Les sondages donnent le candidat démocrate vainqueur face à Donald Trump. Mais, en ces temps de « guerre » contre la pandémie, c’est le chef de l’État, aussi faillible fût-il, qui s’impose comme la figure de référence pour la population.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Elle était la dernière à retenir les freins : Hillary Clinton a finalement consenti à apporter son soutien à Joe Biden, mardi, lors d’une session commune sur Facebook. L’écran partagé ne manquait pas de saveur entre l’ancien vice-président et l’ex-secrétaire d’État de Barack Obama, après les pressions discrètes exercées en 2016 par la campagne Clinton pour s’assurer d’un soutien public de Joe Biden. Et il ne l’avait pas fait, arguant d’une trop grande détresse après la mort de son fils Beau, terrassé par une tumeur au cerveau.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 30 avril 2020, 13:47

    Andrew Cuomo, le gouverneur "Démocrate" de l’État de New York, fait beaucoup d'ombre à Joe Biden. Au point que certains "Démocrates" verraient bien Cuomo dans la course présidentielle en lieu et place de Biden. Mais à ce stade-ci des primaires « Démocrates », il est très difficile de retourner en arrière. A moins que…

  • Posté par Cuschera Joseph, jeudi 30 avril 2020, 13:32

    J'ai lu l'article et me suis dit à un certain moment que cela ne correspondait pas à ce que je crois savoir de la situation aux USA...et puis, j'ai été pris d'un horrible soupçon : mais qui a écrit l'article ? Après vérification, j'ai eu confirmation de mes soupçons : c'est bien le Grrrrrrrrrrrrrand Maurin Picard qui a écrit l'article, lequel a par conséquent fini dans ma déchetterie virtuelle. L'objectivité, ce n'est pas vraiment sa tasse de thé.

  • Posté par Cuschera Joseph, vendredi 1 mai 2020, 7:48

    Le souci, c'est que le Soir évoque peu Fox News et toujours Picard (qui travaille pour lui, évidemment). C'est cet unilatéralisme qui m'ennuie profondément. Le lecteur a le droit de se faire son avis et, pour cela, il a besoin d'entendre les deux sons de cloche. Sinon, on entre dans une spirale "stalinienne" -je n'ai pas pu résister, désolé - où le peuple n'a pas besoin de penser puisque les élites le font à sa place. Je pense pour ma part que le lecteur est suffisamment grand pour se faire sa propre idée de Trump sans qu'il soit nécessaire qu'on essaie de le manipuler.Mais je me fais peut-être des illusions vu la tendance générale à prendre pour argent comptant tout ce qui passe aux informations. L'esprit critique disparaît peu à peu de notre culture. Les Lumières s'éteignent et les Ténèbres nous envahissent peu à peu. Quand je lis qu'on commence à louer le modèle chinois de contrôle social pour lutter contre la crise, j'en ai des frissons. Trump n'était donc pas un accident, mais bien le résultat d'une évolution qui donne et donnera naissance à bien d'autres fruits amers. Comment en est-on arrivé là ?

  • Posté par Grulois Stanislas, vendredi 1 mai 2020, 0:37

    Mais fox news en fait autant en prenant le parti de trump (bien que se distanciant quelque peu de lui depuis ses dérives en matière de conseils pour "guérir" du Covid-19). À part cela, combien de reportages ou d'interview ont juste servi à promouvoir la grandeur supposée de ce type. Alors qu'ici, sachant train bien que Maurin Picard n'est pas un apologiste de trump, on entrevoit certains doutes quant à la capacité de Biden d'endosser le rôle. Mais on peut en parler.

  • Posté par Cuschera Joseph, jeudi 30 avril 2020, 18:42

    Là n'est pas le problème. On peut sans problème critiquer Trump. C'est le parti-pris flagrant du "journaliste" qui m'horripile terriblement.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs