Accueil Opinions Chroniques

«Les politichiens aboient, le corona passe…»

En déclarant que « tout ce qui n’est pas autorisé n’est pas permis » lors de la dernière conférence de presse à l’issue du Conseil de sécurité, la Première ministre a fait sortir un monstre juridique de sa boîte…La chronique d’Alain Berenboom.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Dans sa tumultueuse conférence de presse consacrée au « déconfinement », la Grande Sophie nous a plongés dans un brouillard londonien directement inspiré de La Marque jaune (bravo ! elle a de bonnes lectures !). Un effet de l’heure avancée ? De sept heures de discussion avec les ministres-présidents divers et variés qui parlent au moins trois langues différentes et sans sous-titres ?

Essayez donc de comprendre le déconfinement en trois phases et demie dont la première se divise en deux mais qui n’en était qu’une pendant que la quatrième ne serait précisée que dès que la troisième aurait été confirmée, le numéro était savoureux. Bravo ! Mais, pourquoi la Grande Sophie a-t-elle le droit de donner son show en live tandis qu’Alex Vizorek a dû annuler son spectacle, ainsi que tous les autres théâtres du pays ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Cornélis Michel, dimanche 3 mai 2020, 15:23

    Je me pose une autre question Interdire les parents et enfants de se voir pendant 8 semaines est-ce compatible avec le respect de la vie privée. Nous sommes dans un état de droit cela veut-il dire que l'état a tout les droits. Bien à vous

  • Posté par Grayet René-marc, dimanche 3 mai 2020, 14:38

    L'article de M. Berenboom est un modèle de poujadisme. Comment les responsables de la rédaction du "Soir" peuvent-ils accepter de laisser leur journal tomber au niveau le plus bas de ce que l'on trouve sur internet ? Et sur le fond, et quant au vocabulaire utilisé , nous voici au niveau de "tous des pourris". Lamentable

  • Posté par Dechamps Pascal , dimanche 3 mai 2020, 14:31

    Excellent

  • Posté par Philippe Schuster, dimanche 3 mai 2020, 11:39

    Article d'un chroniqueur en mal de visibilité! La démocratie n'exclut pas la possibilité de mesures exceptionnelles dans des circonstances qui le sont aussi. Je n'oserai pas la comparaison avec 40-45 mais nous sommes en guerre. Guerre d'un autre genre mais en guerre. Sinon, le confinement étant en soi une atteinte à nos libertés, sortons tous librement, allons ou nous voulons quand nous le voulons et allons tous serrer la main à notre libérateur monsieur Berenboom .

  • Posté par Dechamps Pascal , dimanche 3 mai 2020, 14:49

    Les principes ne souffrent aucune exception. La démocratie est de construire des règles intelligibles et applicables. L'interdiction n'est pas une situation naturellement acquise. Elle doit être justifiée. D'où il vient que ce qui n'est pas explicitement interdit est naturellement et nécessairement permis. Cela a un prix, bien sûr. Le confinement rencontre le critère d'intelligibilité car il est spécifique: une norme en fonction d'un but précis. Mais tout ce qui excède cette règle devient flou et sans but. Donc anti-démocratique. Constatons que dans le monde de pétochards que nous connaissons le flou devient la norme.

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica sur l’ouverture du droit et de la justice: où en est-on? Où va-t-on?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : si la France commence à digitaliser ses décisions de justice, la Belgique est à la traîne. Pourtant, depuis 2007, la banque de données juriDict offre un accès gratuit et ouvert à la jurisprudence du Conseil d’Etat, en ayant recours à des logiciels libres qui garantissent l’indépendance de la juridiction vis-à-vis des tiers. Cet exemple illustre quelques enjeux essentiels pour nos démocraties.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs