Union européenne: à l’extrême droite, une nébuleuse recomposition est à l’œuvre

C’est le Premier ministre hongrois Viktor Orban qui a annoncé la signature d’une «déclaration commune» jetant les bases d’une alliance entre partis européens issus de la droite radicale populiste.
belgaimage-176401954-full-1
Un défilé du Verdinaso, en 1939.
Historiquement, Roubaix, la troisième ville la plus peuplée du département occupe, élections après élections, la première place des communes qui votent le moins.
En donnant le coup d’envoi à la Conférence sur l’avenir de l’Europe, Emmanuel Macron a déploré le «défaitisme ambiant» dans lequel se trouve l’UE, souvent accusée de ne pas être au rendez-vous.
En juillet dernier, Charles Michel et Ursula von der Leyen avaient déjà participé à un sommet virtuel avec le Premier ministre indien, Narendra Modi.
Dans un tour des fédérations début d’année, Paul Magnette s’était entendu dire que le PS risquait de «perdre pied» dans les classes populaires, et dans la jeunesse.
Depuis février, la communauté étudiante de l’ULB prépare, elle-même, son retour sur le campus.
d-20201006-GJ96PP 2020-10-09 18_28_30
«Je suis un politique «pur jus», un animal politique depuis mes dix-huit ans. Je veux peser dans le débat.»
Des dizaines de Birmans, dont des enfants, ont été tués samedi 27 mars 2021, dans la répression de nouvelles manifestations pro-démocratie.
Malgré la sanglante répression de leur mouvement de protestation, les jeunes Birmans restent fidèles à leurs idéaux démocratiques, ceux que défend la Milk Tea Alliance.
«Très clairement, ces sanctions visent le cœur de la démocratie en Europe», déplore Samuel Cogolatti.
Même après le retrait des militaires des rues, programmé en septembre prochain, des lois d’exception perdureront. © Joakeem Carmans.
RTXA7EXM
Les Gilets jaunes ont repris à leur compte l’héritage de la Commune de Paris. Bien d’autres mouvements contestataires en ont fait de même depuis 150 ans.
Dans «Le Cri du peuple», la désobéissance civile peut être un devoir...
«La majorité au pouvoir s’attache à démanteler méticuleusement, étape par étape, les soupapes de sécurité de notre système démocratique», dit Adam Michnik.
«Non au meurtre de Dimitris Koufodinas» clament les manifestants.
HONGKONG-POLITICS_
Carles Puigdemont (au centre) avec Toni Comin et Clara Ponsati, mercredi, dans l’hémicycle du Parlement européen à Bruxelles.