Accueil Monde France

Le professeur français Didier Raoult sur un vaccin contre le coronavirus: «Un défi idiot»

« Quand on ne sait pas gérer une maladie infectieuse, on nous sort le coup du vaccin », a-t-il également déclaré.

Temps de lecture: 1 min

L’infectiologue Didier Raoult est de retour. Dans un entretien accordé à Paris Match, l’ardent défenseur de l’hydroxychloroquine s’est montré extrêmement sceptique sur la recherche d’un vaccin contre le coronavirus. « Les vaccins ne sont pas toujours la bonne solution, a-t-il estimé. Trouver un vaccin pour une maladie qui n’est pas immunisante… c’est même un défi idiot. »

« Quand on ne sait pas gérer une maladie infectieuse, on nous sort le coup du vaccin, a poursuivi le Français. Il est déjà difficile de vacciner correctement contre la grippe, alors contre un nouveau virus… Honnêtement la chance qu’un vaccin pour une maladie émergente devienne un outil de santé publique est proche de zéro. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

48 Commentaires

  • Posté par Dereve Jean, samedi 2 mai 2020, 17:42

    Je pense qu'il n'a pas tort lorsqu'il invoque les 30 milliards de dollars investis depuis plusieurs lustres pour un hypothétique vaccin contre le VIH. Toutes les années, on nous sort un nouveau vaccin contre la grippe et, on n'attrape parfois la grippe. Les vaccins qui font leur preuve sur la durée: Oui mais les autres??? Je m'étonne aussi que l'on parle si peu de l'Afrique subsaharienne où les habitants prennent à titre prophylactique de la nivaquine depuis des dizaines d'années avec un taux de mortalité frisant parfois le ZERO, moins de 1000 morts du coronavirus pour les Pays concernés. Alors, Raoult est peut-être un personnage singulier mais il respecte le serment d'hypocrate en soignant avec une vieille molécule au lieu d'attendre les hypothétiques résultats d'un vaccin ou d'une étude randomisée qui ne servira peut-être, je l'espère, à rien car le virus sera éradiqué naturellement Je m'étonne aussi que l'Hydroxychloroquine soit passée en quelques mois de médicament sans danger (en respectant les doses indiquées) à un médicament vénéneux. Faut être naïf pour ne pas voir que Bigpharma, GSK, BAYER (vive le RONDUP) n'ont pas d'intérêts cachés derrière tout cela

  • Posté par Wilmes Paul, vendredi 1 mai 2020, 9:18

    Jeudi a 21 heures sur BFM tv il y a eu une interview d une heure sur mr Didier Raoult ,c était tres interressant,sur certain point il a peut etre tord je n en sait rien,mais par contre pour l instant il y a les resultants et ceux la on ne sait pas les contredire.Le reste l avenir nous le dira,et de toute facon bravo pour son implication.

  • Posté par Pire Bernard, jeudi 30 avril 2020, 19:39

    Enfin un peu de bon sens dans l'immensité du grand n'importe quoi distillé par des gouvernants, des pseudo experts et des médias pris de délire... Ce que je retiens de cette dramaturgie médiatique, c'est la facilité avec laquelle on manipule les masses. On saura s'en souvenir pour d'autres buts, soyons-en sûrs...

  • Posté par André Philippe, jeudi 30 avril 2020, 18:29

    Ce que dit le Prof Raoult contient une solide dose de bon sens : « Trouver un vaccin pour une maladie qui n’est pas immunisante, c’est un défi idiot » ; « L'histoire de rebond, c'est une fantaisie » ; « Le fait qu'il faille 70% de population immunisée pour contrôler l'épidémie, c'est entièrement virtuel, ce n'est pas comme cela que ça se passe » ... C'est sans doute dommage que son avis ait été un peu discrédité par sa promotion de l'hydroxychloroquine, parce que comme épidémiologiste il a les pieds sur terre.

  • Posté par Biagini Benoît, jeudi 30 avril 2020, 16:27

    ça aurait été sympa que le journaliste du Soir qui a pondu cet "article" se soit un peu documenté pour expliquer les arguments du Docteur Raoult. Peut-être que s'il avait été davantage professionnel, aurait-il eu l'idée de confronter l'avis de Monsieur Raoult avec d'autres infectiologues, histoire que les lecteurs apprennent quelque chose de pertinent….

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une