Accueil Belgique Politique

Déconfinement: Sophie Wilmès très peu soutenue au Parlement

La Première ministre n’a pas été épargnée jeudi – sur le déconfinement – par les partis qui… ont voté la confiance à son gouvernement. Seul le MR vole à son secours. Ajoutez la poussée du Premier mai, mais aussi les commentaires en faveur de négociations pour la formation d’un gouvernement de plein exercice… Grosse pression.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Sophie Wilmès et son gouvernement minoritaire obtenaient la « confiance » à la Chambre le 19 mars dernier. Qu’en reste-t-il ? A suivre les débats parlementaires jeudi après-midi en plénière, on s’interroge. PS, Ecolo, CDH, Défi, côté francophone, avaient apporté leur soutien à l’exécutif mis sur pied dans l’urgence afin de gérer la crise du coronavirus : qu’en est-il à présent ? Tous ont interpellé sévèrement la Première ministre à la Chambre, délaissant Maggie De Block, cible privilégiée jusqu’ici. Un tir groupé. Le gouvernement fédéral est dans le collimateur, les gouvernements des entités fédérées sont préservés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

70 Commentaires

  • Posté par Moisse Claude, vendredi 1 mai 2020, 16:54

    Faciles les critiques, au moins elle, elle travaille, jaloux.!

  • Posté par cobbaert jean, vendredi 1 mai 2020, 14:00

    Ils sont tellement jaloux que pour une fois on ait une première ministre efficace, que les autres partis doivent la critiquer. C'est de la politique politicienne ... Et encore une fois, Ecolo et le PS sont les premiers à briser la solidarité gouvernementale tellement indispensable en, temps de crise.

  • Posté par Denoel Xaviet, vendredi 1 mai 2020, 13:49

    Les partis participent au plan de déconfinement et une fois adopté, ils le critiquent ? C'est à ne plus rien comprendre. Sophie ! Renvoie-les à leurs responsabilités. Et, en dernière recours, laisse les Présidents de régions prendre les décisions pour leur région. Trop facile de t'utiliser continuellement comme punshing ball ! Tu es face à des loups expérimentés ! Ne l'oublie pas : )))

  • Posté par Bayens Remi, vendredi 1 mai 2020, 12:18

    L'important est qu'il y a une capitaine. C'est un rôle ingrat mais indispensable. Donc les yaka, il faudrait etc; aboient imbus de leur petite personne qui doivent se montrer pour sembler avoir de l'importance. Après ce sera : je l'avais bien dit etc.. En tout cas merci pour ce que vous faites avec calme et détermination. Pendant le 2'ème guerre mondiale, Churchill a été éreinté, mais il a tenu bon. Après la victoire on l'a dégommé, mais il reste dans la grande Histoire.

  • Posté par Dardenne Ghislain, vendredi 1 mai 2020, 11:35

    Gouvernement de solidarité, dixit M. Verteneuil. C'est maintenant qu'il faut être solidaire, quelle que soit sa couleur politique !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs