Accueil Économie Entreprises

Nethys: Diego Aquilina révoqué d’Intégrale, mais pas licencié

Les actionnaires de l’assureur liégeois Intégrale réunis ce jeudi ont mis fin au mandat d’administrateur de son patron, Diego Aquilina. Il est également suspendu de ses fonctions de directeur général.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Une assemblée générale extraordinaire de l’assureur liégeois Integrale, qui s’est tenue ce jeudi, a révoqué le patron de la compagnie, Diego Aquilina, de son mandat d’administrateur et de président du comité de direction. Attendu, Diego Aquilina ne s’est pas présenté lors de la réunion. Son contrat de travail n’a pas été rompu, mais est suspendu. Il n’est plus rémunéré par Intégrale.

Pourquoi suspendre et non pas licencier immédiatement Diego Aquilina, comme le souhaitaient certains représentants de Nethys, actionnaire à 70 % de l’assureur ? Pour comprendre cette décision, il faut remonter le temps de quelques semaines.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Thomas Barbier, vendredi 1 mai 2020, 12:47

    Vous avez raison. Tous ces grands hommes ont sauvé la Wallonie et ont fait en sorte qu'elle est maintenant plus riche que les régions voisines. Et voilà qu'on les chasse ! Honte à nous qui n'avons rien compris. Pour ce qui concerne Mme Melen : mais bien sûr qu'elle est indépendante : ex conseillère communale, ex chef de cabinet : c'est l'indépendance en personne !

  • Posté par Pablos Gino, jeudi 30 avril 2020, 18:10

    Non Non Non et Non,la Wallonie est en train de se tirer tout bonnement et simplement une balle dans le pied,je dirai même une rafale. Aprés le refus d'octroyer un salaire à la mesure de son talent à Patoune ,voila pas qu'on se sépare de se grandissime manager qu'était Diego,on s'en sortira pas .J'espère qu'un jour on viendra pas me dire que Jean Marie,Happart ,est lui aussi privé des ses droits dont le bon peuple lui avait donné.M'enfin vu leurs compétences ne nous tracassons pas pour eux,le privé les attends à bras ouverts , je ne vous dis pas quel salaires ils vont toucher,fini les gagne petits.

  • Posté par Remacle Vincent, jeudi 30 avril 2020, 22:50

    Pablos merci de votre analyse politique. D'abord elle est tout à fait censée et ensuite elle me fait beaucoup rire.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs