Accueil Monde

Oncle Sam retrouve une adresse à La Havane

Les États-Unis sont sur le point d’inaugurer leur représentation diplomatique à La Havane. Pendant des années, bien loin d’être un haut lieu de diplomatie, cet immeuble de béton a au contraire été le théâtre des batailles de propagande.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

De notre correspondant à La Havane

L’architecte devait être visionnaire. En effet, datant pourtant de 1953, son œuvre résume à elle seule ce qu’allaient être les relations entre les États-Unis et Cuba au cours des décennies suivantes : le côté brut du béton, l’entêtement qu’évoquent les formes carrées, les fenêtres hautes et étroites qui ne sont pas sans rappeler des meurtrières. Ce bâtiment de 6 étages est une véritable démonstration de force qui ne pourrait bénéficier d’une meilleure localisation puisqu’il est situé directement sur la célèbre promenade de front de mer de Malecón. Ce bloc de béton aux allures récalcitrantes, presque dédaigneuses, n’en est pas moins un véritable pôle d’attraction pour des centaines de milliers de Cubains.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs