Déconfinement: ce qui est autorisé à partir du 4 mai

L’évolution actuelle de l’épidémie du covid-19 permet d’activer le 4 mai, comme prévu, la phase 1A du plan belge de déconfinement.

Toutes les annonces faites lors du dernier Conseil national de sécurité concernant cette première cette première phase de déconfinement ont été retranscrites dans un arrêté ministériel publié au Moniteur Belge ce jeudi 30 avril. Voici ce qui va changer dès ce lundi 4 mai.

Les magasins

S’ajoutent à liste des magasins qui sont déjà ouverts (alimentation, animaux, pharmacies, marchands de journaux, stations-service, fournisseur de carburant et combustibles, magasins de bricolage, jardineries, pépinières), plusieurs autres magasins qui peuvent rouvrir ce lundi 4 mai. Les commerces de détail spécialisés qui vendent des tissus d’habillement, les commerces de détail spécialisés qui vendent des fils à tricoter et des articles de mercerie.

Pour rappel, les magasins suivants peuvent également ouvrir mais uniquement pour les urgences, en recevant qu’un seul client à la fois et ce, sur rendez-vous, les magasins de télécommunications, à l’exclusion des magasins qui ne vendent que des accessoires et les magasins de dispositifs médicaux.

À noter aussi que les magasins peuvent à nouveau faire des réductions et actions sur leurs articles.

Le travail

Le télétravail à domicile est recommandé dans toutes les entreprises non-essentielles, quelle que soit leur taille, pour tous les membres du personnel dont la fonction s’y prête.

Si le télétravail à domicile n’est pas appliqué, les entreprises prennent les mesures nécessaires pour garantir le respect maximal des règles de distanciation sociale, en particulier le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne. Cette règle est également d’application pour les transports organisés par l’employeur.

Les transports publics

Le citoyen à partir de l’âge de 12 ans est obligé de se couvrir la bouche et le nez avec un masque ou toute autre alternative en tissu dès l’entrée dans la gare, sur le quai ou un point d’arrêt, dans le bus, le (pré)métro, le tram, le train ou tout autre moyen de transport organisé par une autorité publique.

La SNCB va mettre en vente des masques en tissu et du gel hydroalcoolique pour les passagers dans 80 gares du pays. Des distributeurs de snacks seront vidés de leur contenu au profit de ces protections sanitaires.

Les masques

Le port d’un masque ou de toute autre alternative en tissu permettant de se couvrir la bouche et le nez est autorisé à des fins sanitaires dans les lieux accessibles au public.

Considérant que le port d’un masque ou de toute autre alternative en tissu joue un rôle important dans la stratégie de retrait progressif des mesures, le port du masque est dès lors recommandé à la population pour toute situation où les règles de distanciation sociale ne peuvent être respectées afin d’éviter la poursuite de la propagation du virus.

Les loisirs et activités physiques

Les promenades et les activités physiques en plein air n’impliquant pas de contacts physiques, seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes, moyennant le respect d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne sont autorisées.

Est autorisé la pratique d’une activité sportive en plein air (telle que le tennis, l’athlétisme, la pêche ou le kayak, par exemple) avec deux autres personnes extérieures à la famille, en plus de celle-ci.

Peuvent être accessibles au public les infrastructures nécessaires à l’exercice des activités physiques en plein air n’impliquant pas de contacts physiques, à l’exclusion des vestiaires, douches et cafétérias.

Les sorties à moto

Les balades à moto récréatives sont à nouveau autorisées. La balade devra commencer et se terminer à la maison sans arrêt sur des sites touristiques ou autre ’hotspot’. Les grands rassemblements ne seront pas encore permis : trois motards maximum pourront avaler du bitume ensemble.

Les enterrements

Les cérémonies funéraires, mais uniquement en présence de 15 personnes maximum, avec le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne et sans possibilité d’exposition du corps sont autorisées.

Les mariages

Sont autorisés les mariages civils, mais uniquement en présence des conjoints, de leurs témoins et de l’officier de l’état civil. Sont également autorisés les mariages religieux, mais uniquement en présence des conjoints, de leurs témoins et du ministre du culte.

Les cérémonies religieuses

Les cérémonies religieuses enregistrées dans le but d’une diffusion par tous les canaux disponibles et qui ont lieu uniquement en présence de 10 personnes maximum, en ce compris les personnes en charge dudit enregistrement, avec le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne, et pour autant que le lieu de culte reste fermé au public pendant l’enregistrement sont autorisées.

Des tests faits par les médecins généralistes

Dès ce lundi 4 mai, les médecins généralistes peuvent désormais tester les patients présumés contaminés par le coronavirus.

Les chiffres de l’épidémie

Le Centre de crise ralentit le rythme de ses points presse à partir du 4 mai. Ils se feront le lundi, mercredi et vendredi à 11 heures. Le bilan épidémiologique continue d’être publié tous les jours sur le site info-coronavirus.be.

Le traçage

Le traçage débute le 4 mai en Wallonie. Le processus se mettra en place en deux phases. La première, de test, sera menée par l’Agence wallonne pour une Vie de Qualité (AVIQ), appuyée par des fonctionnaires volontaires d’autres départements, à partir du 4 mai. La seconde sera menée par un partenaire extérieur et coordonnée par l’AVIQ, « à partir de mi-mai ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous