Accueil Belgique

L’enquête terminée, des producteurs belges d’éphédrine pourraient rendre des comptes

L’enquête sur la fourniture de médicaments à un baron de la drogue mexicain est enfin terminée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ce mercredi, le parquet fédéral a confirmé vouloir poursuivre sept cadres supérieurs d’entreprises pharmaceutiques belges suspectées d’avoir fourni des médicaments à un baron de la drogue mexicain.

Ces médicaments contiennent de l’éphédrine, un produit inoffensif (au départ) qui est utilisé dans le sirop pour la toux mais qui est aussi utilisé dans la production d’une méthamphétamine particulièrement puissante, connue également sous le nom de « crystal meth of ice ».

La Belgique interdit de délivrer de l’éphédrine, à l’exclusion des médicaments et préparations à usage parentéral ou intranasal. Livrer des pilules à l’exportation pilules est donc interdit.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs