Les Red Lions feront leur retour à l’entraînement dès lundi

Belga
Belga

L’équipe nationale messieurs va donc reprendre le chemin des entraînements après 50 jours de confinement pour les joueurs qui ont, néanmoins, continuer à suivre minutieusement un programme composé de sessions individuelles quotidiennes. Dès lundi, les Red Lions travailleront par petits groupes (toujours les mêmes et maximum 4 en même temps sur le terrain) composés de maximum 3 joueurs. Shane McLeod restera dans la tour pour superviser les sessions alors que ses adjoints seront présents sur le terrain. « Nous attendons juste encore une dernière confirmation de Sport Vlaanderen au cours de ce week-end », précise Serge Pilet, le secrétaire-général de l’ARBH. « Les séances respecteront évidemment toutes les mesures de distanciation sociale et les normes de sécurité et d’hygiène imposées par le gouvernement. Il n’y aura pas de briefing ou de réunion et nous fournirons naturellement des masques et du gel hydro-alcoolique aux joueurs et aux membres du staff. Avec cette 1e phase de déconfinement dans le pays, il nous semblait réaliste de reprendre le travail même si les joueurs étaient déjà autorisés à s’entraîner, sous conditions strictes, grâce à leur statut de sportif de haut niveau. Les garçons s’entraîneront 3 fois par semaine au Beerschot (NDLR : lundi, mercredi et vendredi) tandis que les filles devraient investir la Wilrijse Plein, à Anvers dès la semaine d’après. »

Du côté des joueurs, on se réjouit évidemment de retrouver les terrains, à l’image de l’attaquant Cédric Charlier. « Nous allons d’abord tout faire pour ne prendre aucun risque. C’est certainement cela qui reste essentiel. Il y a pas mal de disciplines qui ont continué à travailler durant ces semaines de confinements mais nous avions fait le choix de travailler individuellement depuis le 16 mars dernier. Nous sommes naturellement très contents et excités de pouvoir nous retrouver et de retoucher la balle et le stick. En tant que sportif professionnel, c’est très compliqué de devoir s’entraîner comme nous l’avons fait depuis près de 50 jours. C’est difficile de travailler sans réels objectifs à long terme. Maintenant, nous restons toujours dans le flou pour les prochains mois. L’été aurait dû être surchargé et nous ne savons pas quand nous allons reprendre les compétitions. On devrait maintenant s’entraîner jusqu’à la mi-juillet avant de profiter de quelques semaines de vacances. »

En ce qui concerne une possible reprise dans les clubs, c’est toujours le flou qui prédomine. « En principe, il serait éventuellement possible de retourner sur les terrains à partir du 18 mai, sous conditions très strictes », conclut encore Serge Pilet. « L’ARBH prépare un plan d’accompagnement pour les clubs. Chacun pourra alors décider s’il souhaite reprendre ou pas mais évidemment sans ouvrir les club-houses ou les vestiaires. Il ne sera, en outre, pas question de disputer de petits matchs amicaux ou d’entraînements. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous