Accueil Société

Évolution de la propagation du virus en Belgique: de constantes améliorations, mais pas de quoi bondir de joie (infographies)

Le nombre de décès diminue, même si plus de la moitié d’entre eux sont encore enregistrés dans les maisons de repos. Dans ces dernières, le nombre de patients et de résidents testés positifs est lui aussi en baisse.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Sans égard pour les jours fériés, le virus poursuit son travail de sape : 152 personnes, recense Sciensano dans son bulletin quotidien, sont entrées ces dernières 24 heures à l’hôpital. Un bulletin de santé qui n’incite pas à faire des bonds de joie mais qui malgré tout – à l’exception de ceux du 26 (127 admis) et du 27 (123 admis) avril – est un des meilleurs enregistrés depuis le début du confinement. Bien loin du triste record du 28 mars : ce jour-là, 629 personnes souffrant du coronavirus ont dû quitter leur domicile ou leur maison de repos pour s’allonger sur un lit médicalisé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par paquet pierre, samedi 2 mai 2020, 11:13

    parlez nous du traitement et des bon résultat du prof Rahoult .....

  • Posté par Dumont , vendredi 1 mai 2020, 22:29

    La grippe fait chaque année entre 300.000 et 650.000 morts dans le monde. Pour le coronavirus on arrive actuellement à 230.000 morts. En Belgique 7.700 morts dont +/- 3.500 en maison de retraite non confirmés. Trouvez-vous normal de bloquer 11.500.000 personnes , provoquer faillites, créer une véritable dictature policière, bafouer tous les droits humains pour 0,001% (par jour ) de la population

  • Posté par Hosselen Christophe, samedi 2 mai 2020, 12:51

    L'idée du confinement est de limiter le nombre de patient arrivant dans les hôpitaux afin que toute personne pouvant être guérie puisse recevoir des soins. Le but était d'éviter une situation où on doit regarder mourir des gens qui auraient pû être soignés. Imaginez avoir un proche à qui on dirait : "vous avez besoin d'un respirateur mais on en a plus pour vous!".

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 2 mai 2020, 8:59

    Tout comme je ne trouverai pas normal de décider que les retraités resteront enfermés . Alors que toutes les personnes concernées respectent , selon ce que j'ai vu,les gestes barrières tellement tout le monde est paniqué. Et quant aux irresponsables, ils le resteront avant, pendant et après confinement. Cela devient une dictature médicale.

  • Posté par Remacle Vincent, vendredi 1 mai 2020, 22:53

    Oui car pour la grippe on ne prend aucune mesure particulière durant l'épidémie et il existe un taux de vaccination significatif (bien que discutable quand au taux de vaccination des personnes les plus à risque), mais indiscutable en terme d'immunité collective. Ici avec des mesures de confinement on se trouve au taux de mortalité bas de la grippe. Au Moyen âge je vous aurais volontiers dits sacrifiez votre fils et votre grand-mère pour apaiser la colère des dieux mais l' obscurantisme est fini.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs