Accueil Économie Entreprises

Déconfinement: «Etre en sous-capacité, cela a aussi permis à l’entreprise de se renforcer»

A l’heure de la reprise, ce 4 mai, le patron d’une entreprise namuroise d’impression sur textile ne cache pas ses craintes. Mais parle aussi de « renaissance ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 6 min

Le masque ! » En faisant le tour de son atelier, François Bersez s’arrête quelques secondes du côté de la sérigraphie pour un petit rappel à l’ordre en douceur auprès de trois de ses employés qui ont baissé la garde. Une évidence pour le patron de Quatrième Dimension, dont l’entreprise de broderie et impression sur textile située dans le zoning industriel de Naninne, en bordure de Namur, a été, dès le départ de la crise du Covid-19, une des pionnières en matière de protection du personnel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs