Accueil Belgique

Aurélie et Pierre-François: «Rentrer à l’école, c’est beaucoup d’angoisse pour les enfants»

Aurélie et Pierre-François ne comptent pas ramener leur fils de sept ans à l’école. D’autant plus que les deux autres, eux, ne sont pas concernés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Les réactions des parents aux annonces de reprise de l’école pourraient se ranger en deux catégories. La première se compose de parents ravis de savoir leur marmaille de retour en classe, tout autant pour le bien-être de leurs enfants que pour leur propre organisation. La seconde regroupe plutôt des mères et des pères inquiets, voire indignés qu’on renvoie leurs petits sur les bancs de l’école. C’est le cas d’Aurélie. Maman de trois enfants de trois enfants de 10, 7 et 2 ans, elle ne compte pas renvoyer Basile en classe, le seul susceptible de reprendre les cours. « Il fait des cauchemars depuis le début du confinement, avec des monstres, etc. Je dois le rassurer à chaque fois que je vais faire les courses. Au début, il était content d’y retourner pour jouer avec ses copains. Quand je lui ai dit qu’il ne pourrait pas jouer, qu’il devrait conserver une distance de sécurité, il m’a demandé à quoi cela servait de retourner à l’école.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs