Mourinho revient sur le titre du Real en 2012: «Nous nous sommes rendus au Camp Nou en sachant que nous étions meilleurs»

José Mourinho en 2012
José Mourinho en 2012 - Photo News

Pour stopper l’hégémonie catalane, le Real Madrid de Mourinho s’est surpassé cette saison-là en établissant le record de points en Liga (100 pts, égalé par le Barça la saison suivante) et le record de buts (121 buts). Des chiffres qui ont quelque peu émoussé la réputation de gourou du ‘catenaccio’ que s’est forgé le coach portugais durant toutes ces années. Un succès qui a marqué sa carrière.

« Ce titre fut très important car nous l’avons conquis dans une période où le Barça dominait. Mettre fin à cette domination en réalisant le record de points et le record de buts a rendu ce titre encore plus historique », a expliqué Mourinho dans les colonnes de Marca.

L’actuel coach de Tottenham a ensuite rappelé les qualités de cette équipe madrilène. « Nous avons réussi à jouer d’une manière qui nous permette d’être les meilleurs. Nous nous sommes construit une identité de jeu bien précise et adaptée aux qualités de nos joueurs. Leur talent et le lien qui existait entre eux ont fait la différence. »

Comment souvent, le moment clé de la saison fut le Clasico face au Barça. Les Merengues l’emportèrent 1-2 au Camp Nou cette année-là. « Nous sentions que nous étions les meilleurs, la meilleure équipe. C’est avec cette mentalité que nous avons joué à Valence, à Séville, au Calderon, au San Mames ou au Camp Nou. Quand nous avons été à Barcelone, le Barça avait besoin de gagner alors qu’on pouvait se contenter d’un partage. Pourtant, j’ai répété à mes joeurs : « Nous allons gagner ce match, nous allons le gagner. La pression est dans leur camp, ils jouent à domicile, et en contre on va les ‘tuer’. »

À la fin de cette saison 2011-2012, Mourinho restera avec un regret en tête : la Ligue des Champions. Le Real fut éliminé par le Bayern aux prolongations en demi-finale. « Cette équipe méritait de gagner la Ligue des Champions. Cette saison-là, le Real était la meilleure équipe d’Espagne et d’Europe. Ce fut une élimination difficile à digérer. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous