Accord sur un congé parental «corona» avec effet rétroactif

Accord sur un congé parental «corona» avec effet rétroactif
Maxppp

Les partis qui soutiennent les pouvoirs spéciaux se sont accordés samedi matin sur la création d’un congé parental spécifique à la crise du coronavirus, a-t-on appris à plusieurs sources.

La ministre de l’Emploi Nathalie Muylle (CD&V) avait annoncé qu’une nouvelle modalité du congé parental serait accessible pour permettre aux parents de faire face à la situation actuelle.

L’objectif était de permettre aux parents concernés de prendre ce congé entre le 1er mai et le 30 juin, mais des discussions politiques ont ralenti le dossier. Les partis du gouvernement et ceux qui soutiennent les pouvoirs spéciaux depuis l’extérieur se sont mis d’accord ce samedi. Le système aura un effet rétroactif.

Un conseil des ministres doit se tenir ce samedi pour officialiser la décision. Le texte sera ensuite envoyé au Conseil d’Etat.

Ce congé parental spécifique vaudrait aussi pour les parents d’accueil, ainsi que pour les parents d’enfants avec handicap. Pour ces derniers, le critère de la limite d’âge de 21 ans a été supprimé, a indiqué à Belga le député flamand Lorin Parys (N-VA). Groen s’est déjà réjoui de l’accord. Sa présidente Meyrem Almaci a d’ores et déjà souhaité que la mesure soit étendue aux vacances d’été.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous