Photovoltaïque wallon: accord surprise pour désamorcer la crise

Photovoltaïque wallon: accord surprise pour désamorcer la crise

Ministres wallons et présidents de parti de la majorité régionale sont parvenus un accord sur le tarif prosumer. Pour rappel, le gouvernement n’avait pas réussi à s’entendre jeudi sur ce dossier, ce qui avait entraîné l’entrée en vigueur ce 1er mai de cette contribution des propriétaires de panneaux photovoltaïques aux frais de gestion du réseau électrique.

« Le gouvernement de Wallonie a finalisé ce samedi un accord dans le dossier de la redevance due par les prosumers », a confirmé un communiqué de la ministre-présidence wallonne tombé en milieu de soirée, samedi, aux termes de discussions marquée par « la volonté de favoriser l’accélération de la transition énergétique ».

Selon cet accord, « le gouvernement mettra en œuvre des mesures d’accompagnement comme par exemple une rétribution aux prosumers de l’électricité transférée sur le réseau et ce, sur une période de maximum cinq ans, de 2020 à 2024 inclus. Ces mesures ont pour ambition de favoriser les économies d’énergie et l’autoconsommation dans le chef des prosumers », indique encore ce communiqué.

Les détails à fixer

A cette heure, il ne s’agit encore que d’un accord politique : les détails concrets des compensations octroyées aux prosumers doivent encore être fixés. Ce qui, soit dit en passant, ne sera pas une mince une affaire. Le gouvernement va d’ailleurs prendre « immédiatement » contact avec le régulateur (Cwape), « en collaboration avec les GRD (gestionnaires de réseau, NDLR) », pour tenter d’obtenir un nouveau report du tarif prosumer (qui devait initialement entrer en vigueur le 1er janvier dernier). Le gouvernement souhaite en effet une concomitance entre l’application du tarif et les « mesures d’accompagnement ».

« Le gouvernement demande à la Cwape, dans l’esprit du courrier qu’elle a adressé au ministre de l’Énergie le 17 avril 2020, de fixer un délai de non-application de la redevance afin de permettre la simultanéité entre l’application de la redevance prosumers et les mesures d’accompagnement les concernant. Ces mesures d’accompagnement seront formalisées avec célérité en s’appuyant sur les modalités que la Cwape, entre autres intervenants, formulera », conclut la ministre-présidence.

Plus de détails pour les abonnés ici

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous