Accueil Monde

Attentats de Paris: arrêtés, ils intéressent beaucoup les enquêteurs

Les deux hommes voyageaient avec des passeports syriens volés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les deux terroristes morts en kamikazes au stade de France, le 13 novembre dernier, ne furent probablement pas seuls à pénétrer en Europe via l’île grecque de Leros, en se mêlant à un groupe de réfugiés. Les enquêteurs sont désormais convaincus que deux autres djihadistes avaient pris place sur le bateau qui accosta l’île grecque, le 3 octobre 2015, avec 198 réfugiés à bord.

Ces deux hommes, qui voyageaient avec des passeports syriens volés, avaient été interpellés pour possession de faux documents et incarcérés en Grèce jusqu’au 28 octobre. A leur sortie de prison, ils avaient fait l’objet d’une procédure leur enjoignant de quitter le territoire grec endéans les trente jours. Ils avaient donc quitté la Grèce en laissant toutefois derrière eux leurs empreintes et leurs photos.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs