Birger Verstraete recadré par le FC Cologne après sa sortie médiatique à la suite de trois tests positifs dans le club

Photonews
Photonews

Au lendemain des inquiétudes prononcées par Birger Verstraete à la suite de trois tests positifs au FC Cologne, le club de Bundesliga a fermement réagi dimanche aux propos de son joueur. « Au lieu de m’exprimer sur le coup de l’émotion, j’aurais dû contacter le médecin du club et il aurait pu répondre à mes questions », s’est excusé le Belge, cité sur le site officiel de la formation allemande.

Le club, où deux joueurs et un kiné ont été testés positifs au Covid-19 jeudi, a voulu mettre les points sur les « i » en reprenant les « propos erronés » du milieu de terrain belge.

« Il a été écrit que le club continuerait ses entraînements malgré les tests positifs. Ce n’est pas vrai. Conformément au protocole mis en place par la Ligue allemande de football (DFL), seuls les joueurs négatifs deux fois de suite pourront s’entraîner. C’est dans cette optique que les joueurs sont restés chez eux ce week-end et subiront lundi un second test avant la reprise des entraînements. »

Les ’Boucs’ s’insurgent contre l’idée reçue par l’interview de Verstraete que les mesures sanitaires n’ont pas été respectées. « Elles ont toutes été suivies, conformément aux directives des autorités », a ajouté le club, précisant qu’il était du ressort de l’autorité sanitaire compétente de décider qui devait être placé en quarantaine après les trois tests positifs. « Le club a fourni des informations transparentes aux autorités et elles ont décidé que le FC Cologne pouvait continuer le processus engagé. »

L’ancien joueur de La Gantoise a tenu à faire son mea culpa après son interview donnée à VTM Nieuws samedi. « J’ai exprimé mes inquiétudes personnelles à propos de ma compagne (qui souffre de problèmes cardiaques, ndlr). J’ai donné quelques informations erronées et j’en suis désolé », a déclaré Verstraete, cité par son club.

« Mon intention n’était pas de critiquer la direction. Je m’y sens d’ailleurs bien et je veux continuer à tout donner. Ma copine, qui appartient à un groupe à risque, va rentrer en Belgique et y restera pour le moment. »

Tous les clubs de Bundesliga s’entraînent actuellement en petits groupes, conformément aux mesures d’hygiène et de contrôle des infections qui sont en place depuis le 6 avril. Le championnat est arrêté depuis mi-mars mais la Ligue (DFL) et les clubs espèrent le ponctuer d’ici le 30 juin. Ils attendent pour ça le feu vert des autorités, qui pourrait survenir mercredi à l’issue d’une réunion entre la chancelière Angela Merkel et les ministres-présidents des seize Länder.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous