Le deuxième plus grand aéroport de France ne devrait pas rouvrir cet été

Le deuxième plus grand aéroport de France ne devrait pas rouvrir cet été

L’aéroport de Paris-Orly devrait rester fermé jusqu’à l’automne, à en croire le journal Les Echos dimanche. Compte tenu de la faiblesse du trafic et de la lenteur de la reprise attendue, sa réouverture au trafic commercial n’est en effet pas jugée nécessaire avant plusieurs mois. L’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, même réduit à deux ou trois terminaux, pourra absorber la totalité du trafic estival.

Au regard des prévisions des compagnies aériennes, la reprise du trafic aérien s’annonce très lente. En conséquence, le deuxième aéroport parisien ne rouvrira probablement pas avant l’automne, a indiqué une source proche du dossier au journal économique français.

Malgré de premiers signes de reprise liés aux mesures de déconfinement, le trafic aérien européen reste très déprimé.

Après avoir atteint un point bas historique le 25 avril, avec un trafic en recul de 91 % comparé à avril 2019, le nombre de vols dans le ciel européen est remonté à 15 % de son niveau antérieur en cette fin de semaine, selon les statistiques d’Eurocontrol.

L’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, dont seulement trois terminaux restent ouverts, devrait suffire à absorber la totalité du trafic de cet été au départ et à l’arrivée de Paris, sans qu’il soit nécessaire de rouvrir Orly aux vols commerciaux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous