Déconfinement: des masques obligatoires dans les rues commerçantes?

Déconfinement: des masques obligatoires dans les rues commerçantes?
EPA

Si le Conseil national de sécurité donne son feu vert, cette semaine, les commerces rouvriront le 11 mai.

Dans des conditions strictes, insistent les experts. Celles-ci porteront à la fois sur les conditions de travail du personnel et d’accueil des clients, mais aussi de gestion de l’espace public. Objectif : éviter les foules devant les vitrines. Le bourgmestre d’Etterbeek, Vincent De Wolf (MR), a pris les devants, en imposant le port du masque dans les artères commerçantes de sa commune.

Plusieurs de ses collègues, dont Didier Gosuin (Défi, Auderghem) et Willy Demeyer (PS, Liège), réclament une ligne de conduite claire venant du fédéral. « Il faut une décision claire pour le citoyen », clame le premier. « Je ne vois pas sur quelle base je pourrais imposer l’obligation de port du masque dans les artères commerçantes », souligne le second. A Charleroi, la Ville a mis sur pied une task force. A Namur, Maxime Prevot (CDH), n’a pas décidé d’imposer le port du masque, « mais nous avons pris la décision de piétonniser l’axe commerçant principal (rue de Fer et rue de l’Ange), la première semaine et le premier week-end. Il s’agit de rues où il n’est pas possible de respecter la distanciation sociale si les piétons restent seulement sur le trottoir. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous