Coronavirus: plus de 1.400 nouveaux morts aux États-Unis, Trump pense qu’un vaccin sera disponible fin 2020

Coronavirus: plus de 1.400 nouveaux morts aux États-Unis, Trump pense qu’un vaccin sera disponible fin 2020

Nous pensons que nous aurons un vaccin d’ici la fin de cette année », a déclaré M. Trump lors d’une émission spéciale sur Fox News au sein du Lincoln Memorial, sur le National Mall de Washington. « Les médecins vont dire : vous ne devriez pas dire cela. Je dis ce que je pense », a-t-il ajouté.

« Nous poussons très fort (…) de nombreux groupes (pharmaceutiques) sont, je pense, très proches », a-t-il encore dit.

Il existe une centaine de projets de vaccins anti-Covid-19 à travers le monde, dont une dizaine en phase d’essais cliniques, selon des données diffusées par la London School of Hygiene & Tropical Medicine.

Trump déjà en campagne ?

Martelant sa volonté de permettre aux activités du pays de reprendre de manière prudente mais « aussi rapidement que possible », le président américain s’est montré optimiste sur les perspectives économiques. L’année 2021 sera « incroyable », a-t-il prédit.

Le locataire de la Maison Blanche a par ailleurs une nouvelle fois défendu ses décisions depuis le début de la pandémie. « Je pense que nous avons sauvé des millions de vies », a-t-il martelé.

Bilan quotidien stable

Dans le même temps, le coronavirus a fait 1.450 morts aux Etats-Unis au cours des dernières 24 heures, a annoncé dimanche l’Université Johns Hopkins, un chiffre stable par rapport à la veille qui porte le bilan total américain à plus de 67.600 décès. Les Etats-Unis sont de loin le pays qui recense le plus grand nombre de décès dus à la pandémie.

Dimanche à 20h30 (00h30 GMT lundi), l’université basée à Baltimore et dont le comptage fait référence avait enregistré plus de 1,15 million de cas d’infection au Covid-19 et 67.674 décès.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous