Accueil Société

Coronavirus en Belgique: 80 nouveaux décès et 59 nouvelles hospitalisations

A ce jour, un total de 50 267 cas confirmés ont été rapportés.

Temps de lecture: 2 min

La Belgique comptait lundi matin 361 cas supplémentaires de Covid-19 constatés sur son territoire au cours des dernières 24 heures, ont indiqué le Centre de crise et le SPF Santé publique dans leur conférence de presse conjointe.

Depuis le début de l’épidémie, 50.267 personnes ont été diagnostiquées porteuses du coronavirus. Ce nombre reste néanmoins sous-évalué, la totalité de la population n’ayant pas été testée.

En outre, 80 décès dus au coronavirus ont été enregistrés, portant le bilan à au moins 7.924 cas fatals.

Dans les hôpitaux, 59 personnes ont été admises ces dernières 24 heures, confirmant la tendance à la baisse observée ces derniers jours. Actuellement, 3.044 personnes sont hospitalisées, dont 655 en soins intensifs. Le 9 avril, alors que la Belgique se rapprochait du pic de la maladie sur son territoire, le nombre de patients admis en soins intensifs était de 1.285. Ce nombre a donc aujourd’hui diminué de moitié, a souligné le porte-parole interfédéral francophone pour la lutte contre le Covid-19, Yves Van Laethem

>Déconfinement jour 1 : que peut-on faire à partir de ce lundi en Belgique ?

Concernant le dépistage, 16.729 tests ont été effectués dans la journée de dimanche, portant le total à 440.700 tests depuis le début de l’épidémie en Belgique. « Je le mets en perspective par rapport aux 233.000 tests dont nous vous parlions jeudi passé », a précisé Van Laethem. « Nous démontrons là que la capacité de testing est à présent pleinement disponible », a-t-il ajouté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Coudron André, lundi 4 mai 2020, 13:41

    En bref, à part vous, tout le monde est débile.

  • Posté par André Philippe, lundi 4 mai 2020, 11:53

    Les experts peuvent interpréter ça comme ils veulent, ce que je vois est une courbe épidémique qui est en train de se terminer naturellement--et pas seulement en Belgique, mais aussi dans les autres pays européens quel que soit leur politique de confinement. Ce virus a besoin de se propager rapidement pour survivre et il est donc très sensible à l’acquisition graduelle d'immunité dans la population. C'est un comportement banal pour un virus respiratoire et ça crève les yeux quand on prend une minute pour regarder la situation de la pandémie dans le monde. Inévitablement, on va vers une situation où on ne constatera plus aucune nouvelle contamination en Belgique.

  • Posté par Manuel Kolp, lundi 4 mai 2020, 12:09

    Ben oui, mais ça on ne peut pas le dire parce que c'est complotiste. On le voit bien, c'est la même chose partout. Le virus va mourir de sa belle mort et reviendra comme n'importe quel virus par la suite. Entretemps, il faut justifier le confinement imposé qui permet de réguler bcp de choses, le marasme économique et entretenir la machine à vaccins qui s'est mise en marche ainsi que les emprunts monstrueux qu'il va falloir rembourser. Pour certains, cette pandémie c'est le jackpot assuré, pas étonnant que certains "philanthropes" ont le nez fin.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko