Les médecins généralistes pourront bientôt délivrer un «certificat de quarantaine»

Les médecins généralistes pourront bientôt délivrer un «certificat de quarantaine»
Belga

Une Conférence interministérielle Santé publique, rassemblant 9 ministres des différents niveaux de pouvoir autour du « testing » et du suivi des contacts des personnes infectées par le coronavirus, a validé lundi le principe d’un « certificat de quarantaine » qui pourrait concerner tout un chacun, que l’on soit employé ou non.

Ce certificat médical spécifique sera intégré en cours de semaine aux logiciels professionnels des médecins généralistes. Ces derniers seront en effet en première ligne pour les délivrer, après avoir testé positivement un patient ou avoir appris de ce dernier qu’il a été précédemment en contact étroit avec certaines autres personnes (comme celles habitant avec lui).

>5 erreurs à ne pas commettre en portant votre masque (vidéo)

Dans ce cas, le médecin « peut délivrer un certificat de quarantaine pour ces personnes », même si elles « ne présentent pas (encore) de symptômes et sont aptes au travail », précise un communiqué publié à l’issue de la CIM. Le certificat précise en effet si la personne est malade et donc incapable de travailler, ou est apte au travail mais doit rester isolée, une mesure qu’elle est tenue de respecter.

Dans le cas où la personne est sous certificat de quarantaine mais apte au travail, le télétravail est la seule option. Si le type de travail ne le permet pas, les salariés tombent alors sous le régime du chômage temporaire, sur base du certificat de quarantaine remis à l’employeur. Les indépendants peuvent quant à eux demander un droit passerelle.

La semaine qui commence, la toute première du déconfinement progressif, doit correspondre à une montée en puissance des tests de dépistage, pour tous ceux qui présentent des symptômes et éventuellement ceux qui ont été en contact avec des cas positifs. Parallèlement, le suivi des contacts des personnes infectées va être lancé via les call centers des Régions. « À partir du milieu de cette semaine, les patients infectés par Covid-19 seront contactés par un centre

d’appels pour demander avec qui ils ont été en contact étroit les derniers jours », indique la CIM. Ces contacts seront appelés à leur tour, pour évaluer leur état de santé et leur indiquer les mesures nécessaires.

Le médecin traitant qui gère le dossier médical global d’un patient ayant subi un test devrait à l’avenir recevoir une notification automatique du résultat du test, de manière à pouvoir rapidement contacter son patient.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous