Accueil Économie

Les étiquettes énergie peu contrôlées

Les appareils électroménagers doivent afficher leur classe énergétique. Ce sont les fabricants qui la mesurent. La conformité des étiquettes est rarement contrôlée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Pour les consommateurs européens, c’est devenu un réflexe : au moment d’acheter un appareil électroménager, ils sont 85 % à regarder l’étiquette énergétique. L’objectif : choisir le frigo, l’aspirateur ou la hotte dont l’utilisation alourdira le moins possible leur facture d’électricité. Un calcul payant, selon la Commission européenne, qui affirme que les ménages européens économisent en moyenne 465 euros par an grâce à ces labels.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs