Vers une reprise des championnats à huis clos: «Ce sera différent mais plus facile pour les arbitres»

PHOTO NEWS
PHOTO NEWS

Alors que la pandémie de Covid-19 a contraint tous les championnats à l’arrêt, la Bundesliga et la Premier League semblent vouloir reprendre la compétition avec des matches à huis clos pour limiter les risques d’infections.

Daniel Siebert, arbitre allemand de premier plan, voit le côté positif de ces matches sans public. « C’est différent mais plus facile pour nous », a déclaré celui qui officié lors de la défaite du Club de Bruges contre le Paris Saint-Germain (0-5) en Ligue des champions cette saison.

« Les émotions moins présentes »

« Vous entendez les contacts, tibia contre tibia ou semelle contre semelle. Cela produit des sons bien spécifiques. En tant qu’arbitre, j’ai entraîné mon ouïe afin de savoir quel contact était réglementaire ou pas », a-t-il expliqué lundi au groupe média Funke.

Cette saison, l’arbitre berlinois a d’ailleurs déjà officié à deux reprises lors de matches à huis clos. « Les émotions sont moins présentes et les joueurs sont davantage concentrés sur le jeu. Bien sûr vous avez parfois des situations individuelles controversées mais elles n’explosent pas autant que quand le public se met à huer ou siffler afin d’augmenter la pression », a ponctué Daniel Siebert.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous